Les groupes IBL et Rogers ont vu leurs profits nets se replier pour le dernier trimestre 2015, cela en dépit d’une progression de leurs revenus pour cette même période.
Les résultats trimestriels d’IBL indiquent une hausse du chiffre d’affaires (de Rs 4,2 milliards à Rs 4,5 milliards) mais les bénéfices après impôt ont été en baisse, passant de Rs 168,7 millions à Rs 149,7 millions. Ce recul est expliqué d’une part par une diminution des profits opérationnels (-Rs 40,2 millions) et une augmentation des frais financiers (+ Rs 20,5 millions).
Cependant, pour les six premiers mois (juillet-décembre 2015) de son exercice financier, IBL affiche une croissance de 9 % de ses revenus qui s’élèvent à Rs 8,86 milliards alors que ses profits nets se chiffrent à Rs 331,2 millions, soit une hausse de 6 % comparativement à la performance pour la période correspondante de 2014. « Commerce, Engineering, Retail and Seafood & Marine Sectors show better performance overall. Logistics, Aviation & Shipping show encouraging top line trends whilst on-going challenges in the leasing business are adversely affecting results for Financial Services Sector », souligne le conseil d’administration dans ses commentaires accompagnant les résultats.
Le relevé sectoriel de la performance du groupe pour la période juillet-décembre 2015 montre une nette amélioration des revenus du pôle « ingénierie » qui a enregistré Rs 1,74 milliard contre Rs 1,36 milliard pour le premier semestre de l’année 2014-2015. Le segment « Logistics, Aviation & Shipping » a également réalisé une croissance de son chiffre d’affaires qui est passé de Rs 367,1 millions à Rs 540,6 millions. Pour ce qui est des profits opérationnels du premier semestre, on constate que le secteur « Seafood & Marine » a dégagé un montant de Rs 224,5 millions en 2015 contre Rs 167 millions pour la même période de 2014. En revanche, le pôle des « Services financiers » a subi un recul important, passant d’une situation de profits de Rs 58,7 millions à des pertes de Rs 12,3 millions.
Le conseil d’administration d’IBL fait aussi état dans son rapport d’un événement majeur qui s’est produit dans le courant du second semestre 2015, soit l’acquisition des 49 % des parts restantes dans Winners, avec pour résultat que cette chaîne de supermarchés est aujourd’hui sous le contrôle total d’IBL.
Du côté de Rogers, la période octobre-décembre 2015 s’est soldée par des revenus en hausse de 5 % à Rs 2,2 milliards mais les profits nets ont chuté à Rs 286,2 millions contre Rs 406,5 millions pour le trimestre correspondant de 2014. Cette contre-performance est expliquée principalement par : a) les pertes (Rs 50 millions) encourues par le segment « Real estate & Agribusiness » en raison de la faiblesse des prix du sucre et de la déprime qu’a connu le marché de l’immobilier ; l’année précédente, des bénéfices nets de Rs 88 millions avaient été comptabilisés pour ce même secteur ; b) la réduction importante (-Rs 68 millions) des profits du segment « Hospitality » ; les hôtels du groupe Veranda and Heritage Resorts ont amélioré leurs performances mais du côté de New Mauritius Hotels, en dépit d’une hausse des résultats opérationnels, on a eu affaire à des frais financiers et charges fiscales plus conséquents et à une baisse des « fair valuer gains » sur les investissements immobiliers.
Pour la période juillet-décembre 2015, Rogers a enregistré des revenus de Rs 4,1 milliards contre Rs 3,6 milliards pour les six mois correspondants de 2014. À l’exception du secteur « Real estate and Agribusiness », tous les secteurs ont affiché une croissance de leurs revenus. Mais au niveau des profits nets semestriels, qui sont passés de Rs 501 millions à Rs 390 millions, on constate que les segments « Financial services », « Logistics », « Property » et « Technology » ont fait mieux que l’année précédente alors que le reste a subi des baisses, la plus importante étant celle du secteur « Real estate & Agribusiness, qui a fait des pertes de Rs 63 millions alors que pour le premier semestre de l’exercice 2014-2015 il avait dégagé des profits de Rs 106 millions.