Avec le soutien financier de l’IBL Foundation, le bureau de l’Ombudsperson pour les enfants a lancé hier le DVD Paran Zordi. Cet outil pédagogique vise à montrer aux parents comment élever leurs enfants sans avoir recours à la violence. Des copies seront distribuées dans toutes les écoles des parents du pays.
Après le livre et le film Tico et Rajoo, axés sur les droits des enfants, Paran Zordi est la troisième collaboration entre le bureau de l’Ombudsperson pour les enfants et l’IBL Foundation. Réalisé par Caméléon Production, le court-métrage met en scène une famille, dont le père de nature colérique bat souvent son enfant. Le but du film est de montrer aux parents que la violence, peu importe sa forme, a des répercussions négatives sur le développement de l’enfant.
L’Ombudsperson pour les enfants estime que les jeunes doivent être élevés de manière positive pour grandir dans un climat de bonheur, d’amour et de compréhension. Selon Shirin Aumeeruddy-Cziffra, être parent est un des plus beaux métiers du monde, mais certains sont submergés. D’où l’importance du DVD pour apprendre aux parents les attitudes positives afin de transmettre les bonnes valeurs à leurs enfants. La violence dite « éducative » est contre-productive, rappelle-t-elle. « L’enfant peut croire que la violence est une solution pour tout ou prendre une position de victime dans la vie. »
La ministre du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille souligne pour sa part l’importance d’une ligne de communication entre parents et enfants. Mireille Martin fait aussi ressortir que selon les statistiques de la Child Development Unit, le nombre de cas de violence envers les enfants a baissé, passant de plus de 6 000 cas en 2010 à 5 800 de janvier à octobre 2011. « De ces deux chiffres, on relève respectivement 135 et 65 cas d’enfants battus par leurs parents. » Les autres étant différentes formes de violence, dont des abus sexuels.
Mireille Martin rappelle que son ministère compte 23 écoles de parents qui contribuent à la formation. « On ne naît pas parent, on le devient. »
Nicolas Merven, président de l’IBL Foundation, se dit quant à lui heureux de s’associer à la réalisation du DVD. « La violence détruit l’enfant et la famille », soutient-il.
Le DVD Paran zordi sera distribué dans toutes les écoles de parents. Un dépliant contenant des informations pour une approche positive dans l’éducation des enfants a aussi été réalisé. Les officiers du bureau de l’Ombudsperson mèneront prochainement une campagne de sensibilisation.