Bheemal Bissessur

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a arrêté Bheemal Bissessur, 40 ans, résidant Floreal, et Sanjeev Lutchmun, 48 ans, domicilié à Petit Verger. Ces deux anciens directeurs de la compagnie Whitedot International Consultancy Ltd, impliqué dans un Ponzi Scheme, auraient « wilfully, unlawfully and criminally engaged in a transaction that involved property whilst in whole, directly or indirectly represented the proceeds of a crime». Après leur interrogatoire au Réduit Triangle, les quadragénaires ont été traduits au tribunal de Rose-Hill vendredi après-midi pour leur inculpation provisoire.

Les enquêteurs reprochent au premier nommé d’avoir remis un chèque de Rs 295 000 à une dénommée Priya Soty en février 2013, tandis que Sanjeev Lutchmun est, lui, accusé de blanchiment d’argent où une somme de Rs 1,008,352 a été retrouvée sur son compte bancaire en mars 2013. Cependant, l’ICAC estime que ces sommes ne sont qu’une partie du pactole qui aurait été blanchi par les anciens directeurs de Whitedot International Consultancy Ltd. En effet, les hommes de Navin Beekarry soupçonnent que Bheemal Bissessur aurait blanchi environ Rs 15 millions, tandis que pour Sanjeev Lutchmun, la somme s’élève à Rs 8 M. L’arrestation des quadragénaires intervient après celle d’un autre directeur, Arun Mussodee, qui est lui soupçonné d’avoir blanchi environ Rs 20 M.

Dans le sillage de l’enquête sur cette compagnie, ICAC a examiné plus de 1800 contrats et auditionner une centaine de souscripteurs qui ont investi au moins Rs 100 000. Les en- quêteurs ont établi que les directeurs de cette société ont acquis des biens dont des véhicules ou encore des terrains. Pour établir une accusation de blanchiment d’argent en marge du Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA), l’ICAC s’est fondé unique- ment sur des transactions financières, des dépôts et paiements sur des comptes en banque. Jusqu’à présent, les enquêteurs ont établi des transactions à hauteur de Rs 45M. D’ailleurs, les biens de Whitedot International Consultancy Ltd font l’objet d’un “Restraining order” de l’Asset Recovery Unit.

Soulignons que c’est en 2013 que cette affaire a éclaté quand environ 600 plaintes sont enregistrées au CCID. Les clients ont indiqué avoir perdu tout leur argent investi au sein de cette compagnie, impliqué dans un Ponzi Scheme. Ils étaient attirés par un meilleur taux de retour sur leur investissement que ceux proposés par des banques et compagnies d’assurances. Si au début, les clients ont reçu leurs intérêts, la situation est devenue compliquée au fil des mois où le paiement était irrégulier. Grâce à ce stratagème, Whitedot International Consultant Ltd est soupçonné d’avoir blanchi environ Rs 400 M dans l’achat de véhicules, commerces et terrains. En janvier 2013 Arun Mussodee a vendu la compa- gnie à Bheemal Bissessur et Sanjeev Lutchmun, qui ont eux aussi poursuivi les tran- sactions liées à un Ponzi Scheme.