Le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, a réagi en début d’après-midi à la décision de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) d’initier une enquête sur un présumé conflit d’intérêts l’impliquant dans l’affaire Sun tan Hotel Pty Ld. Il se dit choqué par l »les inexactitudes comportées ». Ci-dessous, sa déclaration en écrit communiquée à la presse, présageant une guerre ouverte entre l’Office of the Director of Public Prosecutions et l’ICAC :
« J’ai pris connaissance de certains articles de presse de ces derniers jours, qui suggèrent que l’ICAC enquête à mon sujet concernant une question de « conflict of interest ».
« Je suis profondément choqué par les inexactitudes colportées. Je ne peux pour le moment commenter cette affaire, eu égard à ma fonction constitutionnelle.
« Je constate que des faits allégués datant de plusieurs années font surface à un moment où nos institutions, y compris le Bureau du DPP, sont confrontées à de graves défis et devraient fonctionner en toute sérénité. »