Le secrétaire général du Parti mauricien social démocrate (PMSD) a été convoqué au siège de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) à 14 heures cet après-midi, où il devra être interrogé under warning dans l’enquête ouverte sur la Mauritius Housing Company (MHC). Ancien président du conseil d’administration à la MHC, Mamade Kodabaccus, qui a retenu les services de Me Kushal Lobine, sera appelé à donner des éclaircissements sur des malversations alléguées.
Les malversations en question portent, entre autres, sur l’exercice de recrutement, des promotions, des réclamations fictives, et des prêts accordés à des clients proches de la direction qui au final n’ont pas remboursé leurs dettes. Une source proche du dossier avance que Mamade Kodabaccus sera tout d’abord questionné sur le recrutement, dans des circonstances floues, d’un employé au département des ressources humaines.
L’ICAC a enregistré plus d’une vingtaine de plaintes relatives à des agissements douteux au sein de la MHC. C’est le responsable de l’Audit de cet organisme, Rajiv Boolauck, qui a lancé ces dénonciations. Ce dernier a également cité les noms de plusieurs personnes à l’ICAC. En janvier dernier, une escouade de l’ICAC a fait une descente au siège de la MHC où elle a saisi plusieurs documents dans le cadre cette enquête sous la Prevention of Corruption Act (PoCA). Après une première étape de vérifications du dossier, les enquêteurs ont entendu des responsables de la MHC. Cet après-midi, ils comptent passer à l’offensive avec l’interrogatoire de l’ex-Chairman Mamade Kodabaccus.