Un surintendant de police et un sergent, jusqu’à tout récemment affectés au Central CID, se retrouvent ces jours-ci dans le collimateur de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) pour une affaire de bribery. Les dernières informations disponibles affirment que ces deux officiers de police ont été placés en état d’arrestation vu le prima facie case établi à ce stade de l’enquête.
Le surintendant et le sergent devront comparaître lundi devant le tribunal de troisième instance de Port-Louis pour leur inculpation provisoire sous les dispositions de la Prevention of Corruption Act. Ils sont accusés du délit de bribery dans une enquête portant sur les réclamations de terre. En principe, ces enquêtes sont menées par une escouade spéciale au Central CID, connue comme la Land Fraud Squad.
Jusqu’ici très peu d’informations ont transpiré de l’ICAC quant à la nature du délit commis par ces deux policiers ou encore les détails des magouilles présumées poussant l’une des parties à se référer à l’ICAC.