Un surintendant de police et un sergent, qui avaient été affectés au Central CID, sont attendus au QG de l’Independent Commission against Corruption dans une affaire de pot-de-vin de Rs 30 000. En principe, ils seront inculpés provisoirement sous les dispositions de la Prevention of Corruption Act pour avoir réclamé cette somme d’argent en vue de classer une enquête dans une affaire de vol de cartes bancaires au préjudice d’une importante personnalité. Le délit allégué remonte à au moins deux ans.
L’ICAC n’a pu boucler cette dernière partie de l’enquête car dès que la confirmation de l’inculpation provisoire était connue, un des deux officiers de police avait été rapporté « sick ». Néanmoins, le dénouement est annoncé pour cette semaine…