Le Iqbal Day, célébré à Maurice depuis de nombreuses années, a été marqué hier par une conférence donnée par le Dr Shahid Iqbal Kamran de la Allama Iqbal University, Pakiskan, au Centre culturel islamique.
Cette manifestation a été organisée à l’initiative de l’Urdu Speaking Union à l’occasion du Iqbal Day. Ainsi, le Dr Kamran a fait un survol des travaux des personnalités qui ont influencé la pensée de Muhammad Iqbal. À l’époque, elles étaient toutes préoccupées par l’ajustement difficile d’un peuple composé de ceux qui avaient été à la direction d’un pays pendant des années et qui sont devenus subitement des citoyens secondaires sous le règne colonial des Britanniques. Les pensées de Muhammad Iqbal les ont inspirées à changer leur façon de penser et à faire les choses de manière à pouvoir confronter les réalités politiques et sociales. Il les a ainsi exhortées à avoir confiance en elles-mêmes afin de pouvoir apporter des changements révolutionnaires dans la société.
Lors de la célébration d’hier, le Dr Kamran s’est dit impressionné par l’harmonie sociale à Maurice. « Le Dr Iqbal, qui croyait dans l’homme universel, aurait certainement cité Maurice en exemple s’il était encore en vie », a-t-il observé.
Assad Bhuglah, membre du conseil d’administration de l’ICC, a conclu la session en rappelant que la philosophie du Dr Iqbal est ancrée dans la vie quotidienne et consiste à rejeter toute forme de fatalité qui est à l’origine des décadences. Il a aussi annoncé l’organisation prochaine d’une exposition consacrée aux travaux calligraphiques en Inde, en Perse et dans l’Asie centrale, en collaboration avec le Haut-commissariat indien du 19 au 23 novembre. C’est Swabir Goodhur qui a eu la tâche de présenter le conférencier pakistanais en présence du président de l’ICC, Sam Lauthan, et du président de l’Urdu Speaking Union, Shezad Abdullah.