L’exercice d’appels d’offres pour l’augmentation de la capacité de la bande passante satellitaire entre Maurice et Rodrigues est lancé. Une Pre-Bid Meeting (réunion avant la soumission des offres) se tiendra demain au siège de l’ICTA à 11 h.
L’Autorité régulatrice du secteur des TIC invite les fournisseurs proposant des services de réseau au niveau national et les opérateurs de réseau téléphonique fixe qui détiennent les permis appropriés à soumettre leurs offres afin d’accroître les services de bande passante satellitaire entre Maurice et Rodrigues, de 37 Mbps à une capacité combinée de 155 Mbps au niveau du territoire mauricien. L’exercice d’appel d’offres prendra fin le 16 janvier 2013 à 15 h 30. Le service devra être opérationnel au plus tard le 30 juin 2013, précise l’ICTA.
Les fournisseurs proposant des services de réseau au niveau national et les opérateurs de réseau téléphonique fixe devront faire parvenir leurs offres au président du Comité chargé du Universal Service Fund (USF) d’ici la date de clôture. Le Fonds de Service Universel, pour rappel, est un mécanisme institué par les États membres afin de résoudre des dysfonctionnements spécifiques du marché. Ces États membres avaient pris l’engagement auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), d’ouvrir leurs secteurs des TIC à la concurrence. C’est l’ICTA qui est chargée de gérer les fonds de l’USF. L’objectif de ce fonds est de s’assurer que les services de télécommunications utilisés par la majorité des citoyens et essentiels à l’inclusion sociale et économique soient accessible à tout le monde.