Le procès qu’intente l’avocat Neelkanth Dulloo à l’État, dans lequel il conteste la nouvelle carte d’identité nationale biométrique, a été appelé hier devant le Deputy Master and Registrar (DMG) Nicolas Ohsan-Bellepeau.
Les parties étaient appelées à rendre compte de l’évolution de la situation en ce qui concerne la soumission des réponses à des particulars recherchées par l’État. L’avouée du State Law Office a indiqué que l’État était satisfait des précisions soumises par le plaignant. Elle a ajouté que le défendeur peut commencer, de ce fait, à préparer son plea.
En ce qui concerne la position exprimée par la directrice du Data Protection Office (DPO), le 16 mai dernier, dans une affaire concernant une enseignante étrangère de l’établissement secondaire Le Bocage, Me Dulloo a demandé au DMG un délai pour qu’il obtienne copie du ruling afin qu’il puisse l’examiner. Par la suite il précisera sa position sur ce point qui semble être le même pour lequel il se bat. En effet, Drudeisha Madhub, la directrice du DPO, s’est élevée contre l’usage abusif des empreintes digitales du citoyen.