L’Institut de la Francophonie pour l’Entrepreneuriat organise du 19 au 22 mars une série de conférences/débats au Mauritius College of the Air, à Réduit, en partenariat avec l’Université de Maurice, l’Université de Technologie, la MCCI et l’école hôtelière.
Le lundi 19, trois diplômés de l’Institut de la Francophonie pour l’Entrepreneuriat (IFE), devenus chefs d’entreprise, interviendront : Gim Chan (Integrated Systems Technologies Ltd), Dhuvandranand Seethiah (Biosanté Group of Companies) et Rudy Tannoo (R.K. Paradise).
Les intervenants du mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 sont respectivement : Christine Marot et Annelise Nicolin (GML Management Ltée), Gérard Boullé (Food and Allied) et François de Grivel du groupe de Grivel. Ces trois sociétés correspondent au profil d’entreprises ayant évolué du statut de PME non-diversifiées à celui de groupe : des modèles pour les aspirants entrepreneurs de l’IFE, affirme Raymond Guillouzo, directeur de l’institut.
L’IFE remettra par ailleurs des diplômes à 32 étudiants de 15 nationalités, dont deux Mauriciens — ils sont issus de la treizième promotion. Selon Raymond Guillouzo, « les entreprises mauriciennes sont parfois réticentes à libérer leurs employés pour les cours […] C’est dommage qu’il n’y ait que deux Mauriciens diplômés sur 32. Cette formation bénéficie plus aux étudiants étrangers qu’aux Mauriciens. »
L’offre IFE est axée sur trois pôles : le module de sensibilisation à l’entrepreneuriat (disponible à distance), l’Incubateur virtuel de la francophonie pour l’entrepreneuriat (IVFE) et la formation diplômante et professionnalisante : soit un mastère II de l’Université Bordeaux IV ou de Paris Est Créteil. Cette dernière s’adresse à des titulaires de master I uniquement.
Des bourses locales de l’IFE sont disponibles.