C’est hier à l’IFM Rose-Hill que Vatel, la Business School française spécialisée en management hôtelier a dévoilé son nouveau restaurant, Le Baudelaire Café. Renaud Azema de chez Vatel, l’initiateur du projet, indique que le concept se veut à la fois simple et convivial. « On reste dans le terroir français et de la bonne cuisine et on va varier les plaisirs de façon à plaire à tout le monde. » Ce projet se veut aussi un concept au service de l’IFM et qui permettra aux étudiants, aux hommes d’affaires et tous ceux qui le souhaitent de profiter d’un petit-déjeuner et d’un déjeuner complet.
Renaud Azema explique que chaque troisième jeudi de chaque mois, son équipe travaillera sur l’élaboration d’une cuisine française authentique autour du vin, de la charcuterie et du fromage. Ce projet de restauration a vu le jour sous la gestion de Vatel et l’ambassade de France. « La carte sortira la semaine prochaine et notre but est d’offrir une alimentation saine à la portée de toutes les bourses. Ce sera à la fois des plats simples qui démarrent du petit-déjeuner au déjeuner. Le restaurant sera aussi à la disposition des gens qui viendront pour un vernissage ou autres fêtes mises en places par l’IFM. » Et pourquoi avoir choisi de le nommer Baudelaire Café ? À cela, Renaud Azema répond que la culture est omniprésente en ce lieu. « Je vais juste moderniser la carte en hommage à ce grand homme et ajouter une inspiration française car en sus du menu, il y aura aussi de la musique et autres… » La cuisine malgache est aussi à l’honneur avec la présence du Chef Lalaina Ravelomanana, qui a reçu entre autres dans son pays les prix du meilleur buffet traiteur (coupes du monde des traiteurs Syrah 2015) et le Grand Prix African Cookbook/Best in the World. Il a été invité en vue d’assister le personnel et les étudiants pour l’élaboration de leurs plats. L’occasion aussi de faire découvrir à ceux présents un plat de son île à base d’esturgeon issu de la première ferme d’esturgeon de l’océan Indien.
Le Baudelaire Café, souligne Renaud Azema, sera en période de rodage pendant deux mois « On va avoir un rapport complice avec nos clients et voir ce qu’ils attendent. On réservera aussi une surprise le 14 juillet. Il y aura des professionnels au sein de ce restaurant de même que des étudiants de Vatel qui vont faire montre de leur talent. »