Une des premières attributions de New Iframac Motors Ltd, dont le logo a été présenté officiellement, hier après-midi, sera de préparer un Business Plan à être soumis aux autorités. C’est ce qu’a décidé le conseil des ministres, hier. De leur côté, les employés d’Iframac après quatre mois de turbulence et de stress ont célébré un double événement, soit les 45 ans de la compagnie et la mise sur pied de New Iframac Motors Ltd.
Les mauvais jours sont derrière eux. Les quelque 300 employés d’Iframac ont tenu malgré les récentes secousses à célébrer les 45 ans d’Iframac Motors. Au programme, un temps de prière oecuménique assurée par les religieux du Conseil des Religions. Ces derniers ont un à un fait un sermon sur le progrès et ont prié pour la bonne marche de l’entreprise autogérée.
C’est aux sons de pétarades que les employés ont dévoilé le nouveau nom du groupe. Et les choses sérieuses commencent dès lundi avec la composition d’un Board of Directors sous l’égide de la Financial Services Commission (FSC) et le ministère de la Bonne Gouvernance. Le mood festif jusqu’à l’arrivée du ministre Roshi Bhadain.
Le ministre a informé les employés d’Iframac que le conseil des ministres a pris note de la décision de la majorité des employés de passer sous une entreprise autogérée et qui appartient à son personnel. Un business plan leur a été demandé par le gouvernement. Il leur a également fait part que le gouvernement est en contact avec les maisons mères des prestigieuses marques Mitsubishi, Mercedes-Benz et Peugeot pour savoir où elles en sont dans leur décision de conserver ou non les marques chez Iframac.