Photo illustration

Renuka Rambhojun, porte-parole de l’Indian Immigrants Descendants Association (IIDA), est revenue sur la polémique du port du “tika” au travail en soutenant que « ce symbole représente l’alliance de la femme mariée au sein de la communauté hindoue ».

Au cours d’un point de presse jeudi au centre Marie Reine de la Paix, à Port-Louis, l’IIDA a commenté l’importance du port du “tika” dans la vie d’un hindou. « De sa naissance jusqu’à sa mort, une personne porte un “tika” de plusieurs couleurs, dépendant des circonstances et des fêtes. Le “tika” symbolise l’accueil, l’amour, la bénédiction, l’honneur et la protection contre le mal », a déclaré Renuka Rambhojun.

Elle a également mis l’accent sur « la spiritualité » du “tika”, porté juste au milieu des yeux, « soit à un point sensible et plein d’énergie positive », soulignant que « le “tika” aide à la circulation du sang et permet à la personne de garder son calme ». Et d’ajouter : « C’est une tradition de nos ancêtres venus d’Inde qui ont porté le “tika”. Elle a été pratiquée et propagée de génération en génération. » Profitant de l’occasion, l’IIDA a exprimé sa solidarité envers cette employée d’un hôtel à Belle-Mare qui avait reçu trois avertissements le mois dernier pour le port du “tika”. « Nous sommes satisfaits que le ministère du Travail ait pu arriver à une solution dans cette affaire », indique Renuka Rambhojun. « À Maurice, nous devons toujours respecter nos valeurs ancestrales. »

 

 

 

 

http://blog.philibertvoyages.fr/