Ce ne serait plus qu’une question de jours. Le deuxième tome solo ne devrait plus tarder à sortir du studio où les dernières retouches sont apportées en ce moment. Un tri reste à faire parmi les 17 nouveaux titres où séga, rock, reggae, blues, techno, acoustique, musiques africaines et bollywoodiennes cohabitent. Intimiste a aussi été construit à travers des rencontres inattendues avec des personnalités comme le célèbre romancier-financier français Paul-Loup Sulitzer, Menwar, Jason Heerah, Nadine Bellombre, David Jay, entre autres. Tenant la baguette du maître d’orchestre, Zulu présente un album pensé au millimètre près, dont l’écoute des esquisses finales annonce un autre grand frisson.
Quand ils seront placés l’un à côté de l’autre, Intimiste n’aura pas à pâlir devant le phénomène qu’a été Zulu, son premier album solo, sorti en 2013. L’homme de mer garde le cap selon l’itinéraire décidé depuis Blackmenbluz, en faisant planer sur le paysage musical local un souffle nouveau parfumé de sel et de soleil. Intemporelle, La Métisse s’est inscrite dans la durée. Chantée avec Mario Ramsamy, elle connaîtra bientôt la saveur de Pima Ruz. Affriolante, cette dernière est aussi irrévérencieuse qu’affolante. Une savoureuse pimbêche qui se laisse aller sur un rythme métissé où l’Afrique rejoint Bollywood, pendant que l’acoustique et l’electro s’affrontent pour ses bonnes grâces. Dans le studio de Richard Desvaux, à Beau Bassin, l’arrangeur Stevie Ramsamy a déjà jeté les bases de ce prochain tube.
Le jeune homme au bonnet rasta est un atout pour le nouvel album. Charrié par les imprévus et la complexité de l’organisation quand Zulu s’était cru “à la dérive”, c’est lui qui avait tenu la barre. Ce matin, d’ailleurs, il a hâte de faire écouter les retouches qu’il a apportées à ce titre sur lequel il s’amuse depuis quelque temps. Tout est prêt pour le DJ David Jay, qui ramène avec lui l’accompagnement electro de l’histoire pimentée où les voix de Zulu et de Nadine Bellombre se côtoient. Cette chanteuse, Zulu en parle comme d’une “révélation”. Sa venue sur l’album lui a permis de boucler Pima Ruz, enregistré en sept versions avant qu’il ne soit satisfait.