Un habitant de Belle Rose de 30 ans a remis Rs 50 000 à un faux policier en vue de faire libérer son cousin… Il a rapporté le cas à la police de Line Barracks hier. Le trentenaire a déclaré qu’il était sur son lieu de travail quand il a reçu un appel d’un numéro qu’il ne connait pas. Son interlocuteur s’est présenté comme étant un policier de la Criminal Investigation Division et l’a informé que son cousin, qui réside à Quatre-Bornes, a été arrêté par la police. Et d’ajouter qu’il doit faire des arrangements pour trouver Rs 50 000 afin de payer sa caution.

Cependant, le faux policier ne lui a pas demandé de se rendre en cour, mais il a fixé un rendez-vous avec le trentenaire près des Casernes centrales en début d’après-midi. Paniqué, le plaignant a contacté plusieurs membres de sa famille afin de réunir la somme nécessaire. Puis, il s’est dirigé à la rue Jemmapes où il a rencontré le faux policier. Ce dernier lui a fait accroire qu’il a pu mettre une charge réduite contre son cousin et comme il aurait de bons contacts dans le judiciaire, il s’est acquitté de la caution à la caisse du tribunal de Rose- Hill alors qu’une partie de l’argent était destinée à son équipe. La victime lui a remis les Rs 50 000 en billets de Rs 1000 et l’escroc lui a donné une enveloppe scellée censée contenir des documents concernant la libération de son cousin.

En se rendant à sa voiture, le trentenaire a vérifié l’enveloppe, qui était vide. Il a compris qu’il s’est fait duper. Il est retourné à la rue Jemmapes à la recherche du faux policier, mais ce dernier avait déjà quitté les lieux. Dans sa déposition, le plaignant dit être en mesure d’identifier l’escroc. Il a remis à la Criminal Investigation Division (CID) le numéro de téléphone de son interlocuteur. Les enquêteurs comptent identifier le propriétaire de ce numéro, tandis qu’ils ont visionné les caméras de surveillance près des Casernes centrales pour identifier le suspect. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Cally.