Il y aura cinquante ans, lundi, avait lieu le drame au cours duquel quatre élèves du QEC et un instituteur se noyèrent dans le sud de l’île à Pomponette. Les quatre élèves étaient Irène Vencatachellum, Juliette Ah Kion, Marie Jeanne Ng Kam Cheung et Christiane Chan Pin Nam et l’instituteur, Serge Alfred. Pour résumer ce drame qui choqua le pays tout entier, voici un extrait du reportage que Le Mauricien lui consacra dans son édition du mercredi 20 avril, 1966.
« Hier un pique-nique à Pomponette s’est terminé par un drame: quatre étudiantes du collège Queen Elizabeth et un instituteur de Beau-Bassin ont été emportés. Ils faisaient partie d’un groupe d’une quarantaine de jeunes, pour la plupart des étudiantes du Queen Elizabeth College. A 11 heures, ils avaient pris un premier bain. Après le déjeuner, ce fut une partie de volley-ball effrénée. Vers 1 h 30, Irène Vencatachellum, Juliette Ah Kion, Marie Jeanne Ng Kam Cheung et Christiane Chan Pin Nam décident de se servir d’un matelas pneumatique pour se laisser bercer par les vagues. Elles ne s’écartent pas d’abord du rivage, mais sans qu’elles s’en aperçoivent, elles sont tirées vers le large. Sur la plage, les cinq instituteurs qui ont accompagné le groupe se rendent compte du danger. Ils se jettent à l’eau, mais deux abandonnent. Serge Alfred et Eric Marie-Jeanne, les deux seuls hommes présents et Mme Alfred continuent. Serge Alfred est un excellent nageur et un culturiste qui a décroché plusieurs titres. Pour aller plus vite, il a chaussé des palmes. Eric Marie-Jeanne, qui est scout est aussi un bon nageur.