Ashok Khadun, 60 ans, travaillant comme Plant Restauration Manager à la Mauritian Wildlife Foundation, est décédé par noyade mercredi après-midi sur son lieu de travail, à l’Île-aux-Aigrettes. Cet amoureux de la nature a été retrouvé inerte dans l’eau alors qu’il effectuait des travaux dans le lagon. Très vite, la National Coast Guard de Mahébourg s’est rendue sur place et a évacué cet habitant de Lallmatie vers l’hôpital de Mahébourg où un médecin n’a pu que constater son décès. Le corps a été transporté à la morgue où le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal, a attribué le décès à une asphyxie par noyade.
Entre-temps, la police de Blue-Bay s’est rendue sur le lieu de la noyade par bateau pour un constat. Même si les circonstances du drame demeurent floues pour le moment, les enquêteurs ont toutefois écarté la piste criminelle. Ils comptent interroger les collègues de la victime pour connaître le projet sur lequel travaillait la victime. Ashok Khadun laisse derrière lui son épouse et ses deux enfants établis à l’étranger. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’inspecteur Deewoo.