Prakash Caunhye retrouvé mort dans un bassin d’irrigation

— La thèse du vol ayant viré au drame privilégiée, la victime étant propriétaire d’une plantation de bananiers

Le corps de Prakash Caunhye, âgé de 46 ans, a été découvert aux petites heures du matin vendredi dans un bassin d’irrigation à l’île d’Ambre, petite localité située à Rivière-du-Rempart. Cet habitant de Goodlands portait de graves blessures au visage, à la tête et au dos. La police privilégie la thèse d’un vol ayant viré au drame, car la victime est propriétaire d’une bananeraie.

La Criminal Investigation Division (CID) de Piton a entendu les proches de la victime, qui affirment que le quadragénaire a été victime de vol de bananes à diverses reprises depuis plusieurs semaines. Comme il habite loin de sa propriété et qu’il n’a pas de moyens financiers pour employer un gardien sur le site, l’homme avait l’habitude de quitter sa maison tôt le matin pour rentrer chez lui dans la soirée. Hier, Prakash Caunhye a quitté sa maison en début d’après-midi en informant sa mère qu’il allait « jeter un coup d’œil » dans la plantation, car il redoutait que des voleurs ne s’introduisent dans sa plantation en cette période de couvre-feu. Il a ainsi pris sa moto et a indiqué à sa famille qu’il serait de retour « dans pas longtemps ».

Constatant que son fils n’était pas encore rentré vers 19 h, sa mère a tenté de le joindre sur son cellulaire, mais en vain. Elle a alors appelé son gendre pour l’informer de son inquiétude. Ce dernier a dit à la police avoir appelé sur le numéro de Prakash Caunhye au moins une quarantaine de fois, mais que quelqu’un avait « coupé l’appel ». Raison pour laquelle les proches de la victime se sont tournés vers la police pour signaler sa disparition.

Plusieurs unités ont été mobilisées hier soir, dont la police régulière, l’Emergency Response Service et la Dog Unit, en vue de chercher la victime. Finalement, en suivant un sentier dans un champ de cannes, à trois kilomètres de la route principale, jeudi vers 23 h 45, les policiers sont tombés sur la moto de la victime, où étaient encore accrochés son casque, une paire de bottes, une casquette, un aérosol et une visière. Ces indices ont été sécurisés pour enquête, alors que la police a remorqué la moto du quadragénaire jusqu’au poste de police de Piton. Poursuivant leurs recherches, les policiers ont finalement découvert vendredi à 1 h 30 du matin un cadavre dans un bassin d’irrigation.

Sur les instructions du Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, le corps de Prakash Caunhye a été emmené à la morgue de l’hôpital Victoria en vue d’une autopsie. Entre-temps, la CID de Piton avait déjà démarré son enquête, soupçonnant rapidement qu’il s’agissait d’un vol qui aurait mal tourné.

Les enquêteurs sont sur la piste de récidivistes fichés pour vol dans des plantations. La police a inspecté une nouvelle fois le lieu du drame dans la journée de vendredi afin de rechercher le cellulaire de la victime. L’enquête est menée sous la supervision du surintendant Boodhun, assisté de l’ASP Angeline et du chef inspecteur Cooroopdass.