Le Week-End tient aussi à rendre un vibrant hommage aux autres athlètes qui se sont illustrés pour la saison 2012. Ils sont nombreux à avoir fait voler le quadricolore très haut et on ne peut mettre sous l’éteignoir leurs bonnes performances. On assiste aussi à l’avènement d’une jeune garde talentueuse et très prometteuse et on peut être optimiste pour le futur du mouvement sportif à Maurice.
On pense ici au kickboxing qui a été égal à elle-même encore une fois. Hormis la médaille d’or de Fabrice Bauluck à la Coupe du Monde de Hongrie, Boris Brissonnette, un  autre jeune, a acquis la médaille de bronze aux même mondiaux pour ce qui était sa première participation à une compétition internationale. De plus, il a remporté le bronze aux championnats d’Afrique. A ces championnats la délégation mauricienne a été exceptionelle car tous les boxeurs qui étaient engagés ont fait un podium. On pense à Fanfan Nagamah(argent), Didier Dalon(bronze), Burtlan Simiss(bronze) et Angelo Thomas(argent) (plus les deux médailles d’or de Bauluck et Perrine). Cette discipline semble avoir trouvé une certaine dynamique et donne satisfaction. Les sports de combats semblent avoir un certain succès à Maurice car Anne-Jélina Bégué en début d’année, le 11 février, avait décroché une titre de vice-championne du monde en -52kg en boxe française savate en battant une Canadienne, une Serbe et une Croate pour échouer face à Mariko Hara en finale.
Le judo aussi a été très actif avec notamment Anabelle Laprovidence et Sarah Sylva. La première nommée à remporter une belle médaille de bronze dans la catégorie Open dans les dernier championnats d’Afrique  le 4 avril dernier à Agadir, Maroc après avoir pris la 5e place chez les plus de 78kg. Elle a aussi remporté le Ippon Trophy Antwerp en Espagne chez les +78kg. Sarah Sylva est elle, une jeune qui monte en puissance. Après avoir décroché la médaille d’argent  aux Jeux du Commonwealth junior (Pays de galles) en janvier en -52kg, elle devait  remporter la médaille de bronze aux Championnat d’Afrique junior chez les -57kg. La boxe même si elle n’a pas été rayonnante cette année, elle a quand même tiré son épingle du jeu grâce notamment à Didier Cornet et Olivier Lavigillante. Le premier a remporté une médaille de bronze à la première édition de Hope in Africa  au Botswana et le second la médaille d’or.
Les cyclistes ont aussi été à la fête notamment Yannick Lincoln qui a remporté son quatrième tour de Maurice et Matthieu Leblanc qui a du reste  joué un rôle primordial lors du sacre de son leader. De plus, il a aussi épinglé le titre suprême dans les Championnats nationaux de Cyclisme  Orange. Les vététistes aussi ont brillé aux Championnats d’Afrique de VTT de descente qui avaient eu lieu du 5-6 mai à Maurice. Les Mauriciens avaient une véritable razzia en masculin en remportant la médaille d’or, d’argent et de bronze par l’entremise d’Arnaud Li Hing Fui, Matthieu Marion et Shekar Mohesh. En feminin Aurélie Halbwachs a pris la deuxième place. Le triathlon n’a pas non plus démérité lors des derniers Championnats d’Afrique ( 31 mars) qui avaient eu lieu à Maurice. Valery de Falbaire et Jason Minerve devait notamment remporter l’argent et le bronze chez les moin de 23 ans. Alors que chez les jeunes Chris Ah Siong (argent) et Douglas Carver(bronze) se sont démarqués. Emilie Ng Foong Po s’est quand à elle contenter du bronze en féminin chez les juniors.
La performance de nos badistes aux Championnats d’Afrique (23-25 février) est aussi à souligner. En effet, l’équipe masculine composée de Deeneshsing Baboolall, Yoni Louison, Christopher Paul et Stephan Beeharry et féminine avec les soeur Karen et Kate Foo Kune, Shama Aboobakar et Priscilla Vinaygam Pillay ont chacune remporté une médaille de bronze dans la compétition par équipe. De plus, Shama Aboobakar a bien figuré cette année dans les différents tournois dans lesquels, elle a participé. On pense aux Internationaux du Botswana et de Maurice où elle a pris la première place sans oublier sa deuxième place dans l’Open d’Ethiopie. Le badminton a de quoi être ravi car derrière la jeune garde aussi émule ses aînés. En effet, aux Championnats d’Afrique cadet au Cameroun, les Subbaroyan Kounal, Keshav Dooleea, Pravesh Ballgobin, Teja Kebla, Mandira Lubah, Rheea Dookhee et Anjum Rassoolkhan ont tapé dans l’oeil des observateurs en ramenant  trois médailles d’or, trois d’argent et trois de bronze.
En athlétisme, on ne peut négliger la belle performance des jeunes mauriciens aux jeux de la CJSOI. Chrystabelle Clair s’est bien comporté en remportant notamment l’or au saut en longueur avec un bond de 5m38 et l’argent au triple saut. Dans cette même compétition, c’est sa compatriote Jessica Marie qui s’est imposée en bondissant à 10m75. Kenny Clair a pour sa part remporté le concours du saut en hauteur avec une performance de 1m76 alors que Saolin Sauterelle a remporté l’argent au concours du poid. Un autre jeune à s’être illustré cette année est le cadet Julian Sévère qui est venu faire la leçon aux aînés en s’imposant dans le Championnat senior de Maurice en javelot avec un jet de 61m67. Anabelle Lascar quant à elle est passée près de l’exploit aux JO de Londres après avoir réalisé un temps de 2.05:45 cependant elle ne fut pas repêchée au temps, mais notre compatriote réalisé quand même son meilleur temps.
En haltérophilie la seule a s’être illustrée cette année est Shalinee Valaydon. La leveuse de fonte a réussi un triplé en remportant trois médailles de bronze en snatch, jerk et dans la catégorie des +75kg aux Championnats d’Afrique d’Haltérophilie qui s’étaient tenus au Kenya 29 mars au 2 avril. Les Championnats d’Afrique de Lutte cadet ont aussi permis à Cédric Adroit de venir sous les feux des projecteurs. Ce dernier ayant remporté une médaille de bronze chez les -69kg. En tennis de table mention spéciale pour Allan Arnachellum qui a réussi à remporter son premier titre de champion de Maurice et Widaad Gukhool qui domine la compétition en féminin depuis 5ans. En tennis Enzo Couacoud a réussi l’exploit à 17 ans  de se qualifier pour la demi-finale du tournoi de Roland Garros Junior en double. Il devient ainsi le premier mauricien a figuré dans le dernier carré d’as d’un tournoi du Grand chelem. Il se situe à la 56e place dans le classement junior et notamment grâce à son quart de finale à Wimbledon Junior et son deuxième tour à l’US Open Junior. En natation, soulignons le fait qu’Olivia de Maroussem qui a rejoint le club de natation de Nice participe actuellement aux Mondiaux en petit bassin. Malgré le manque de compétition la nageuse mauricienne, quand même participé à quelques compétitions en France en améliorant ses meilleures marques sur le 200 m et 50 m nage libre. Elle a du reste amélioré la meilleure marque nationale qui était de 58:77 pour la ramener à 58:57 au 100m nage libre aux Championnat du monde d’Istanbul vendredi dernier.
Dans les compétitions par équipe le handball et le volleyball sont à l’honneur. En effet, l’équipe masculine de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, quatorze fois championne de Maurice,  a réussi l’exploit de se qualifier en finale de Coupe des Clubs de l’océan Indien pour se faire battre par l’orgre, les Réunionnais de la Jeunesse Sportive Bénédictine (JSB). Malgré cette défaite, la formation des villes Soeur devient la première équipe mauricienne à faire un podium dans cette compétition. Mention aussi à Jessie Thérèse qui évoluait sous les couleurs de la JSB qui devient le premier mauricien a remporté une médaille d’or en handball à la CCOI.  En volleyball, Faucon Flacq Camp Ithier VBC qui en sus d’avoir remporté  le championnat national pour la quatrième fois consécutive, il a aussi épinglé une médaille d’argent lors de la Coupe des clubs de l’océan Indien en volleyball. Les volleyeurs de l’est se sont inclinés face à la formation réunionnaise, Tampon Gecko Volley.