Une messe a été dite hier en l’église Sainte-Anne, Rose-Hill, à l’occasion de la Fête de Divali et des activités en marge de l’Année de la foi. Cette initiative revient à l’Indo Mauritian Catholic Association (IMCA) qui a aussi voulu marquer les 150 ans de la mission indienne à Maurice.
C’est l’évêque de Port-Louis, entouré de huit prêtres de la Compagnie des jésuites, qui a présidé la cérémonie. Dans son homélie, Mgr Maurice Piat a mis l’accent sur la victoire de la lumière sur les ténèbres. « L’homme a besoin de cette lumière pour ne pas s’égarer dans sa vie terrestre. »
L’Évangile selon St Jean fait d’ailleurs état du symbole de la lumière. Le Christ a dit à ses apotres « Je suis la Lumière du monde » pour leur faire comprendre que c’est l’amour qui est à l’origine de l’humanité et qui éclaire le monde.
Outre les prières, des chants ont été interprétées lors de cette messe en kreol, français, anglais, hindi, tamoul et mandarin. Les membres de l’IMCA ont aussi distribué des gâteaux au public à la fin de la cérémonie.