Delta International Property Holdings Limited (Delta International), société d’investissement tournée vers l’immobilier et cotée sur les marchés boursiers de Johannesburg et de Maurice, est confiante que sa stratégie de placements immobiliers en Afrique et hors des frontières sud-africaines rapportera des dividendes. Après le Mozambique et le Maroc, c’est Maurice qui est maintenant ciblée par Delta International, des investissements de l’ordre de 25 millions de dollars étant envisagés dans deux immeubles. La société lorgne également des pays est-africains.
L’équipe dirigeante de Delta International, menée par le président du conseil d’administration, Sandile Nomvete, et la Chief Executive Officer, Bronwyn Anne Corbett, était présente jeudi après-midi à l’hôtel Labourdonnais, pour une rencontre avec des analystes financiers et faire un survol des opérations de la société pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2015 et évoquer les perspectives d’investissement et de croissance pour les prochaines années. Incorporée initialement aux Bermudes où elle était cotée sur le marché boursier de ce pays, Delta International a procédé, fin mars 2015, à ses opérations dans le secteur du Global Business de Maurice. Elle devait subséquemment obtenir sa cotation sur le marché officiel de la Stock Exchange of Mauritius Ltd et un « primary listing » sur le Johannesburg Stock Exchange.
« Nous avons été bien accueillis par la SEM avec une cotation sur le marché officiel depuis le 10 avril 2015. Maurice est une juridiction qui encourage l’investissement étranger. Nous avons à Maurice des activités de substance avec une présente importante de professionnels de calibre », a déclaré Sandile Nomvete au Mauricien. Interrogé sur le projet d’acquisitions d’actifs à Maurice, le président du conseil d’administration de Delta International a annoncé que les discussions avec les parties concernées sont en très bonne voie et des contrats seront signés dans un proche avenir. Les deux immeubles ciblés, a-t-il ajouté, sont occupés par des multinationales. « Notre stratégie est d’investir dans des immeubles où sont installés des locataires de qualité », a-t-il observé.
Dans sa présentation de la nature des activités de la société – document accompagnant les comptes pour l’exercice 2014-2015 et soumis aux autorités boursières mauriciennes – la direction de Delta International rapporte que l’objectif de la société est d’acquérir un portefeuille d’actifs en Afrique et qu’elle veut investir dans des biens immobiliers « that will provide strong sustainable income from high quality tenants ».
Depuis son incorporation aux Bermudes en mai 2012 jusqu’à juin 2015, Delta International a procédé à plusieurs levées de capitaux frais sous forme de nouvelles émissions d’actions. Le capital souscrit de la société est passé de 0,86 million de dollars en 2014 à US $ 127,1 millions. Elle compte parmi ses actionnaires le plus gros gestionnaire de fonds de pension en Afrique, la Public Investment Corporation. Celle-ci a fait l’acquisition de 25,87 % du capital en avril 2015. Delta International a investi dans un centre commercial au Maroc, l’Anfa Place Shopping Centre, et trois immeubles au Mozambique (Anadarko, KPMG/Holland et Vodacom). Ces acquisitions sont évaluées à US $ 208,8 millions, des « bridging loans » ayant été obtenus des banques pour ces achats. Delta International a tout récemment conclu un accord pour l’acquisition du Zimpeto Square à Maputo, Mozambique, pour une valeur d’USD 10,7 millions.
« Nous allons tirer avantage de la base de connaissances et d’expériences acquises sur le terrain au Mozambique et au Maroc, deux pays où les perspectives de croissance économique sont jugées intéressantes. Nous allons aussi faire des acquisitions à Maurice et en Afrique de l’est tout en développant des partenariats stratégiques dans les marchés qui contribueront à sécuriser et renforcer nos ressources », affirme Bronwyn Anne Corbett.
Delta International a annoncé pour l’exercice financier 2014-2015 le paiement d’un dividende total de 11,28 cents par action. Ce montant représente un taux de rendement de 8,81 % sur la valeur boursière de l’action à Maurice au 4 août 2015. Le montant du dividende pourrait augmenter entre 3 % et 5 % pour l’année financière 2015-2016.