Le groupe ENL, à travers son pôle immobilier constitué du tandem ENL Property–Ascencia, annonce une première initiative hors des frontières mauriciennes avec la construction d’un complexe de loisirs à St-Denis, à La Réunion. Ce projet sera mené en partenariat avec les propriétaires des cinémas Star, indique l’édition de janvier 2014 de Enlighten, le magazine du groupe mauricien.
Le complexe de loisirs abritera six salles de cinéma, des boutiques et des restaurants. Il occupera une superficie d’environ 6 000 mètres carrés sur le front de mer, qui subit des travaux de modernisation. « Les démarches pour obtenir les permis nécessaires à la construction sont en bonne voie et, sauf imprévu, les travaux démarreront durant la deuxième partie de 2014 », indique le magazine.
Le groupe ENL avait décidé, à la suite de profondes réflexions engagées dans le courant de 2012, de réorganiser ses intérêts immobiliers en mettant en place un fonds d’investissement immobilier « robuste et dynamique » qui soit en mesure d’apporter l’appui nécessaire dans la réalisation de ses objectifs de croissance tant à Maurice que dans la région. D’où le partenariat entre ENL Property et Ascencia. Aux termes de ce partenariat, ENL property a transféré ses actifs de rendement locatif à Ascencia contre une participation de 32,7% dans le capital d’Ascencia. Dans le sillage de cette opération, Ascencia a vu ses actifs grimper à Rs 7,5 milliards. Au portefeuille d’Ascencia – composé entre autres, d’actifs dans des segments commerciaux (les centres commerciaux de Phoenix et de Riche-Terre plus précisément), industriels et de bureaux – est venue s’ajouter la participation d’ENL Property et de sa filiale MDA Properties Ltd dans les centres commerciaux de Bagatelle Mall of Mauritius, de Kendra Commercial Centre et du Centre commercial Les Vallées d’Helvétia. Le montant de ce transfert était estimé à Rs 1,5 milliard.
Annonçant la concrétisation de ce partenariat, la direction d’ENL avait souligné qu’avec des actifs de l’ordre de Rs 7,5 milliards, Ascencia aura « la taille voulue pour saisir les opportunités d’investissements dans la région », indiquant que les responsables d’ENL property et d’Ascencia prospectaient les opportunités d’investissements et de développement en Afrique de l’Est et dans les îles de l’océan Indien. « Cette réorganisation nous donne une meilleure force de frappe dans le secteur immobilier à Maurice et dans la région. Elle rapproche nos équipes, favorisant des synergies qui ne peuvent qu’être bénéfiques à nos objectifs d’avenir, à savoir développer un parc immobilier susceptible de générer des revenus locatifs importants et pérennes », avait fait ressortir Gilbert Espitalier-Noel, Chief Executive Officer d’ENL Property.