Le projet immobilier « New Heritage Residence », situé dans le Vieux Quatre-Bornes à l’avenue Sir Virgil Naz – 24 appartements luxueux et 4 grandes penthouses – est prête à accueillir ses premiers clients. Son promoteur, SIMS Property Ltd, vise principalement les expatriés qui sont admissibles à investir dans l’immobilier à Maurice et les Mauriciens qui souhaitent vivre dans un endroit paisible et tranquille, et en toute sécurité. « Ils n’ont qu’à acheter et venir y habiter immédiatement », déclare Swaley Peerkhan, directeur de SIMS Property.
« C’est un projet déjà prêt. Il n’y a pas lieu d’attendre que les appartements soient construits avant d’en prendre possession. Nous ne les vendons pas sur plan ; l’acheteur voit l’appartement en question devant lui et s’il lui plaît, il l’achète et vient y vivre immédiatement ou quand il le veut », lance Swaley Peerkhan, qui est aidé dans ce business par son épouse, Fariza.
Le directeur de SIMS Property ajoute n’avoir pas lésiné sur les moyens pour faire de la New Heritage Residence un projet haut de gamme de quatre étages. D’abord, les appartements comprennent deux et trois chambres. Les espaces pour parking – un par appartement, deux pour les propriétaires de chacune des quatre penthouses et trois pour les visiteurs – sont sous surveillance CCTV. L’entrée est strictement contrôlée par des agents de sécurité afi n de permettre aux propriétaires de vivre paisiblement. Les autres aménités qui sont offertes à tous les propriétaires sont : deux ascenseurs pour huit personnes chacun, une unité centrale de gaz, une unité pour les ordures, une capacité de stockage de 10 000 litres d’eau en réserve, intercom, entre autres. Les quatre propriétaires des penthouses ont également à leur disposition une grande terrasse sur le toit du bâtiment, d’où ils ont une vue superbe de la ville.
S’agissant des meubles, les acquéreurs peuvent meubler leurs appartements comme bon leur semble. Le magasin La Belle Étoile à Coromandel, qui appartient au groupe SIMS, leur propose toutefois une réduction de 30 % sur des meubles importés.
Fariza Peerkhan indique que des dispositions ont été prises pour une salle d’une superficie d’environ 1 000 pieds carrés au rezde- chaussée où les propriétaires pourront organiser des réunions ou célébrer des anniversaires. « Nous avons surtout aménagé cet espace pour les enterrements. Nous savons tous combien il est difficile d’organiser des funérailles lorsqu’on vit dans un appartement. Qu’importe leurs appartenances ethniques, traditions et coutumes religieuses, les propriétaires disposent de cet espace et aussi de six parkings qui seront libérés pour les services funéraires », fait ressortir Mme Peerkhan. Tout cela sera géré par un syndic auquel les propriétaires des appartements contribueront une certaine somme mensuellement pour qu’il puisse s’occuper des « wear and tear » dans le bâtiment. Le service d’eau est inclus dans la contribution au syndic.
Les promoteurs signifi ent par ailleurs leur intention de cibler les acquéreurs éventuels à la New Heritage Residence car ils ne veulent pas que certains deviennent une nuisance pour les autres. « Nous ne sommes pas pressés de vendre nos appartements. Le projet est là, il est terminé. Nous étudierons chaque demande tranquillement avant de confi rmer la vente », fait ressortir Mme Peerkhan.
Les prix de vente varient entre Rs 4,5 millions pour les appartements de deux chambres, cuisine et autres aménités, et Rs 12,5 millions pour les penthouses, dont la superficie est beaucoup plus grande.