L’investissement immobilier demeure une priorité à Maurice car selon une étude qu’a réalisée la firme TNS Analysis environ la moitié des Mauriciens sondés envisagent une acquisition dans l’immobilier dans les cinq prochaines années. 6 500 achats de biens immobiliers ont été enregistrés du 1er janvier au 15 juin au Registrar, révèle le TNS Real-Estate Barometer dans son suivi semestriel des acquisitions et transactions sur le marché local. Les régions les plus demandées sont les Plaines-Wilhems et Rivière-du-Rempart.
Des 6 500 achats immobiliers enregistrés entre le 1er janvier et le 15 juin, 65 % concernent des acquisitions de terrains nus, 3 % pour les terrains agricoles, les achats de terrains comprenant une construction (19 %) et les IRS/RES environ 2 %. Les régions ayant enregistré le plus de transactions sont les Plaines-Wilhems et Rivière-du-Rempart.
Cette étude de TNS Analysis fait ressortir également deux profils d’acquéreurs : les Satisficers et les Maximisers. Les Satisficers s’accommodent des produits proposés sur le marché en suivant quelques critères mais leur choix sera essentiellement dicté par l’offre. Ceux-là n’ont ni le temps ni le besoin de chercher d’autres options ou opportunités.
Les Maximisers, eux, veulent le meilleur : meilleur restaurant, meilleure école pour leurs enfants et la meilleure maison. Ils prennent du temps et dépensent beaucoup d’énergie pour parler de leur projet, consulter des magazines, visiter des sites, des salons spécialisés avant de se lancer. Ils seront plus enclins à construire qu’à acheter une maison. Ils représentent environ 55 % des investisseurs, contrairement à 45 % de ceux interrogés qui envisagent d’investir dans l’immobilier dans les cinq prochaines années.