Son rêve de posséder un appartement près de la mer s’est très vite transformé en cauchemar. Affirmant être victime d’un retard de livraison, un homme raconte son désarroi face à une situation que lui imposerait un promoteur immobilier depuis 2009. Selon notre interlocuteur, il ne serait pas le seul à être dans le même cas. L’entreprise immobilière possède actuellement, sur quatre chantiers, environ 300 appartements – chacun valant Rs 1,6 million – en logements collectifs, à ce jour inachevés et attendant toujours d’être livrés à leurs acquéreurs.
Au bout du rouleau et pas encore au bout du chemin. C’est le calvaire que vit actuellement cet homme ayant acheté un appartement à rue Flamant à Péreybère, dans le cadre d’un projet immobilier de A&A Construction Ltd. Selon ses dires, cela fait quatre ans que les 98 acquéreurs des appartements toujours en chantier attendent la livraison. En 2008, notre interlocuteur était tombé sur l’annonce de A&A Construction sur un site internet. « Lorsque j’ai vu l’annonce, je vivais à ce moment-là à l’étranger et comme je voulais à tout prix revenir dans mon pays natal et vivre près de la côte, j’ai tout de suite été intéressé. Je suis immédiatement entré en contact avec le promoteur, sans me douter une minute que je m’en mordrais les doigts par la suite », raconte-il.
Convaincu par l’offre du promoteur immobilier, l’homme a toute de suite enclenché les nombreuses procédures pour l’achat de l’appartement. « Après avoir complété toutes les formalités requises, il était convenu dans le contrat de réservation que l’appartement me serait livré en octobre 2009. À mon arrivée à Maurice cette année-là, j’ai été surpris de voir que les travaux étaient encore loin d’être achevés. Quatre ans après, je suis toujours dans l’attente. Une attente qui me semble interminable », explique-t-il.