C’est la compagnie chinoise City View Development qui installera les premières résidences de type Real Estate Scheme (RES) à Maurice. L’Imperial Gardens, qui sera situé à Phoenix, a été lancé lundi en présence du ministre des Finances Xavier-Luc Duval. Le premier coup de pioche sera donné en juin 2013.
C’est un nouveau concept qu’envisage de vendre City View Development aux Mauriciens. Sur une superficie de quatre arpents située sur les hautes Plaines-Wilhems, l’Imperial Gardens, premier projet RES, promet d’être un succès. À ce jour, plus de 10 % des appartements ont déjà été réservés.
262 appartements à partir de 168 m2 seront construits en privilégiant confort, art de vivre, nature et calme. Cinq tours seront construites à proximité de Jumbo Phoenix, offrant un accès rapide à l’aéroport, aux plages publiques, aux soins de santé et à la capitale.
Selon Shawanaz Jaulim, directeur de City View Development : « Nous visons une clientèle jeune mais nous accordons une attention spéciale à nos aînés dans les infrastructures. Nous présentons un projet comportant au moins 40 % d’espaces verts et doté d’un système pour réutiliser l’eau de pluie. » Ce type d’investissement, poursuit notre interlocuteur, permettra aux Mauriciens de revendre les résidences achetées à un prix plus élevé dans les années à venir. Les travaux, qui débuteront officiellement en juin 2013, se poursuivront sur 32 mois. Le prix de vente des appartements est à partir de Rs 6 M.
La cérémonie de lancement du projet d’Imperial Gardens a eu lieu hier soir en présence du ministre des Finances, Xavier-Luc Duval. Également présents : Zhuang Quianhu, Chairman de City View Development, de Zhang Jinzhu, (chargée d’affaires of the Embassy of Peoples Republic of China) ainsi que Dai Min, (Economic and Commercial Counselor of the Embassy of China). Prenant la parole, Zhuang Quianhu a expliqué que la motivation de City View Development vient des 45 années de bonne entente diplomatique entre la Chine et Maurice tout en saluant les mesures budgétaires annoncées par le Grand Argentier. Selon lui, l’île Maurice offre d’énormes facilités aux investisseurs avec le Low Tax Policy pour mettre en avant des projets RES dans le pays.
Prenant la parole, Xavier-Luc Duval a affirmé que plus d’une vingtaine de projets RES verront bientôt le jour. Malgré la situation économique difficile,  a-t-il soutenu, les ventes de résidences IRS n’ont connu aucune chute, « elles ont même progressé de 43 %. » Concernant le secteur de la construction, « nous avons connu un net progrès, soit plus de Rs 5,5 milliards d’investissements directs étrangers. C’est très encourageant. Avec la collaboration du Board of Investment (BOI), nous espérons gagner du terrain en Chine, en Afrique du Sud, en Inde, entre autres. Le gouvernement envisage d’accorder plus de facilités aux investisseurs étrangers qui comptent s’installer à Maurice, ainsi qu’aux membres de leur famille », a-t-il conclu.