Coup de filet de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) ce matin. Le patron de Gloria Fast Food, Dade Azaree, déjà sous le coup d’une inculpation provisoire de l’Independent Commission against Corruption pour blanchiment de fonds sur fond de trafic de drogue, a été appréhendé pour importation d’héroïne de Madagascar. Cette arrestation fait suite à des aveux du Passport and Immigration Officer, Basana Reddi, qui est en détention policière pour avoir récupéré un colis d’un kilo d’héroïne dans les toilettes du Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport le 11 juin dernier.
Cet officier de police a été arrêté après un visionnage des caméras de surveillance à l’aéroport. À l’arrivée du vol MK 289 en provenance de Tana, vers 19h35 dimanche, la police a suivi les mouvements des passagers et du constable Basana Reddy, qui était dans leur viseur. La police était intriguée par le passager Ramahaimandimby Andry Andriamalala, 42 ans et directeur de compagnie. Ce dernier était entré dans les toilettes avec son sac à main à quatre reprises, soit à 19h52, 20h22, 20h23 et 20h33.
Peu après, le constable Basana Reddy a été vu en train de se diriger vers les toilettes à son tour. Puis il n’est pas reparti à son poste au comptoir de l’immigration.  Soupçonnant qu’il y avait anguille sous roche, l’ADSU a fouillé le comptoir No 27 hier matin, mais aucun objet incriminant n’a été retrouvé. Dans l’après-midi, ils se sont rendus dans le “mess room” des policiers du PIO où ils ont découvert une boîte en cartons contenant des magazines.
Lors de son interrogatoire au QG de l’ADSU, avec l’enquête passant à une étape supérieure ces derniers jours, le constable suspect est passé aux aveux en dénonçant le patron de Gloria Fast Food Ltd, très proche du passeur présumé Navind Kistnah, comme étant le cerveau derrière cette importation d’héroïne de Madagascar. Sur la base des indications données par le Passport and Immigration Officer, habitant le Sud, une importante opération s’est déroulée à Morcellement Raffray, Terre-Rouge, aux petites heures du matin. Un important contingent de limiers de l’ADSU et de membres de la SSU ont mené cette opération avec l’arrestation de ce suspect.
Dade Azaree, qui n’avait pas été inquiété à ce jour par l’ADSU dans le cadre de l’enquête sur les saisies records de mars, soit 157 kg d’une valeur de Rs 2,5 milliards, est depuis ce matin placé en garde à vue sous les dispositions de la Dangerous Drugs Act.