Avis aux consommateurs: la « bière sans alcool » n’existe pas! Le ministère de la Santé remet les pendules à l’heure, rappelant aux importateurs que, de par sa définition légale, toute bière équivaut à boisson alcoolisée, même avec un pourcentage de 0, 001% d’alcool. Autre spécification remise à jour: celle de l’importation de « bière » au degré d’alcool supérieur à 9%. Certains importateurs auraient été sommés par la Santé, selon le State Law Office (SLO), de ne plus importer de produits sous l’appellation « bière », mais dans la catégorie « supérieure à 9% d’alcool », comme pour les vins, et d’avoir de nouvelles étiquettes précisant le type de produits importés. De ce fait, les importateurs devront, à la prochaine cargaison, s’acquitter d’une taxe supérieure pour tout produit au taux d’alcool dépassant les 9% et auront à payer cinq fois plus cher l’Excise Duty, soit Rs 126, contre Rs 22, 85 pour l’importation de la bière. Avec ces nouvelles donnes, le prix de ces items ne tardera pas à grimper…
« Il ne faut plus berner la population en disant qu’une bière est sans alcool. C’est un abus de langage », dit-on au ministère de la Santé. L’organisme a ainsi décidé de conformer les importateurs de bière à la réalité, les obligeant à changer l’appellation de ces produits et de mentionner qu’il s’agit bel et bien de bière, comme l’indique la législation. Selon nos informations, certains importateurs ont eu la désagréable surprise de voir leur dernière cargaison de « bière sans alcool » – qui est commercialisé depuis de nombreuses années à Maurice – retenue par les services de la Santé. Ces derniers ont agi sous les instructions strictes du SLO, leur recommandant d’appliquer la loi régissant l’importation de boissons alcoolisées dans toute sa rigueur.
A la Santé, on explique qu’il est nécessaire, compte tenu qu’il s’agit d’une question de santé publique, d’interpréter comme il se doit la loi régissant les boissons alcoolisées à Maurice. « Il peut y avoir des conséquences graves si des personnes qui – pour des raisons religieuses ou médicales, à l’instar d’une allergie – consomment ce type de bière dite « sans alcool » ou « zéro », alors qu’en réalité, toute bière, comme l’indique la loi, est considérée comme une boisson alcoolisée, même si le pourcentage d’alcool est infime, soit même de 0,001% », souligne-t-on à la Santé.