À deux semaines de la date butoir pour la soumission des fiches de déclaration d’impôts, la Mauritius Revenue Authority (MRA) en a reçu 50 000. Un mouvement considéré normal à ce stade de l’exercice, selon un préposé du bureau du fisc au Mauricien. Cependant, il en appelle aux Mauriciens de ne pas attendre la dernière minute pour le faire.
Pour le présent exercice fiscal couvrant la période janvier à juin 2015, les contribuables ont jusqu’au 30 septembre pour soumettre leurs fiches de déclaration de revenus et effectuer le paiement d’impôts dû. Et seulement ceux qui optent, à la fois, pour la déclaration et le paiement du montant dû par voie électronique pourront bénéficier d’une extension de 15 jours, soit jusqu’au 15 octobre.
La MRA propose un formulaire prérempli pour faciliter la tâche des contribuables. Un service accessible à partir de son site internet : www.mra.mu. Le contribuable doit cependant utiliser son Tax Account number (TAN) et un mot de passe qu’il aura préalablement reçu de la MRA pour être en mesure de l’accéder. Ceux qui ont oublié leur mot de passe pourront en faire une nouvelle demande à la MRA en cliquant sur « forgot password ». Il lui sera envoyé sur l’adresse e-mail déjà communiquée à la MRA. « L’adresse doit toujours être opérationnelle. Par contre, pour ceux qui utilisent le service pour la première fois et qui doivent faire une demande pour un password qui devait leur être envoyé par la poste, il est trop tard pour le faire. Ils devront alors remplir le formulaire online, eux-mêmes », fait ressortir notre interlocuteur.
Par ailleurs, cette semaine, la MRA s’attelle à travailler sur l’ouverture de ses Free income tax assistance (FITA) centres qui seront opérationnels sur une base régionale ce week-end.
Pour le présent exercice qui couvre six mois à cause d’un changement dans l’année fiscale, la MRA s’attend à recevoir 150 000 formulaires de fiche d’impôts.
La MRA invite le public à consulter son site internet, le www.mra.mu ou à appeler son hotline sur le 207 60 10. Des informations sont aussi communiquées via les médias en général.