Une semaine après la mise en opération du service e-filing dans le cadre de la déclaration d’impôts pour la période janvier-juin 2015, la Mauritius Revenue Authority (MRA) a commencé à rembourser les contribuables par virement bancaire et par chèques envoyés par la poste. « Nous avons commencé les remboursements hier. Une centaine de personnes sont concernées », fait ressortir au Mauricien un préposé de la MRA.
À ce jour, la MRA a reçu 13 000 déclarations d’impôts pour la période concernée, dont un grand nombre de remboursements réclamés, soutient notre interlocuteur. La MRA encourage les contribuables à utiliser le système e-filing et, éventuellement, à déclarer leur numéro de compte en banque pour un remboursement plus rapide.
Notre interlocuteur précise que le contribuable doit déclarer toutes ses sources de revenus, même celles qui ne sont pas taxables, à savoir les dividendes et les intérêts bancaires. Les autres sources de revenus taxables sont multiples. Outre le salaire, on note ceux perçus pour des leçons particulières, les lectures fees, la pension de vieillesse et les director’s fees, entre autres. « Les dividendes ne sont pas taxables pour encourager les gens à investir. Mais nous demandons au public de tout déclarer pour nos calculs. Si une personne ne déclare pas ses intérêts bancaires par exemple, on peut lui demander de nous fournir cette information plus tard », souligne notre interlocuteur.