A ce jour, la Mauritius Revenue Authority (MRA) a remboursé la somme de Rs 160 millions à 64 000 contribuables pour l’exercice fiscal ayant pris fin à la mi-octobre, et qui couvre la période de janvier à juin 2015. C’est ce qu’a indiqué le directeur de la MRA, Sudhamo Lal, lors de son intervention à l’occasion de la cérémonie de tirage au sort de “l’e-Filing 2015-2016 Lucky Draw”, à Port-Louis hier.
Le directeur du bureau du fisc indique que tout en ayant « increased efficiency in receiving the returns from the individuals, we have also improved our refund process ». C’est ainsi que, poursuit-il, une semaine après la mise en opération du système d’e-Filing pour la période de janvier à juin, la MRA avait déjà commencé à rembourser ceux ayant payé des impôts en excès sous le “Pay As You Earn” (PAYE). À ce jour, 98 % de ceux concernés par les remboursements ont été remboursés, soit 64 000 contribuables. Le paiement est effectué soit par virement bancaire pour ceux ayant soumis un numéro de compte en banque à la MRA (ils comptent pour 31 %), soit par chèque envoyé par la poste.
Sudhamo Lal s’est longuement appesanti sur l’amélioration des services de la MRA depuis son entrée en opération, en juillet 2006. Outre l’introduction de l’e-Filing une année après, et qui aujourd’hui compte pour 97 % des opérations, avec en partie le soutien du personnel du bureau du fisc, le paiement des montants dus par les contribuables se fait aussi par voie électronique à travers le “direct debit”, l’internet banking, la carte de crédit en ligne, les ATM ou les SMS, en sus des modes traditionnels, soit en liquide, en chèque ou par carte de crédit ou débit.
Dans le sillage des innovations que propose la MRA, Sudhamo Lal annonce la création d’un portail dédié aux contribuables. Ainsi, selon le directeur de l’organisme, « by simply connecting to the MRA’s website, anywhere in the world and at any time, a taxpayer will be able to review his past returns, check the status of his refund or payment or simply change his personal details ». Il estime que « taxpayers will thus be better informed and also be able to manage their liabilities more efficiently ».