La présentation du Budget par le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo, prévue pour le lundi 23 mars, n’aura pas d’incidence sur l’exercice de déclaration d’impôts sur les revenus perçus par les salariés en 2014, actuellement en cours. Précision obtenue par Le Mauricien,ce matin dans les milieux de la Mauritius Revenue Authority (MRA).
Selon les renseignements du Mauricien, si des changements étaient apportés par rapport aux exemptions diverses auxquelles ont droit les salariés, ceux-ci concerneront l’année 2015 et, par conséquent, l’exercice qui se déroulera en 2016. Cependant, le “PAYE cumulatif”, qui prend en considération l’impôt collecté mensuellement sur les revenus des salariés, sera ajusté durant les mois à venir, en prenant en considération les changements qui en seraient éventuellement apportés.
Dans le cadre du présent exercice, le système “e-filing” est opérationnel depuis le 25 février dernier. Hier, la MRA avait déjà enregistré 4 569 soumissions de formulaires d’impôts, contre 1 724 à la même période en 2014. « Cela bouge plus que l’année dernière. Nous encourageons les contribuables à ne pas attendre la dernière minute pour le faire », a déclaré au Mauricien un préposé de la MRA.
Les contribuables sont appelés à utiliser leur login, à savoir le Tax Account Number (TAN) et le même mot de passe, communiqué par la MRA en 2014, pour accéder à leur compte. Ce dernier est constitué d’une fiche de déclaration d’impôt préremplie et des informations que les employeurs auront communiquées préalablement au bureau du fisc. Les Mauriciens sont appelés à vérifier si les données concordent avec celles inscrites sur leur fiche “emolument”, qu’ils ont dû déjà recevoir.
Le formulaire prérempli offre la possibilité au contribuable de le sauvegarder et d’y revenir plus tard avant de le soumettre au bureau du fisc. Cette année, il pourra aussi obtenir une copie de sa déclaration soumise à la MRA par e-mail pour ses propres archives. Selon les renseignements du Mauricien, le bureau du fisc attend jusqu’à 150 000 formulaires d’impôts soumis par voie électronique. À la fin de l’exercice en cours, il devrait ainsi recevoir entre 160 000 et 170 000 déclarations.
Étant donné le nombre accru de contribuables, la MRA a mobilisé un personnel plus important pour les renseigner et les aider dans leurs tâches. Deux FITA (Free Income Tax Assistance) centres additionnels seront ainsi ouverts les samedi 28 et dimanche 29 mars à Bambous et à Rose-Belle, en sus des bureaux régionaux de l’année dernière.
Les contribuables ont jusqu’au 31 mars pour soumettre leur déclaration au fisc et s’acquitter du montant éventuellement dû. Le paiement peut se faire en espèces, par chèque ou par voie électronique à travers l’Internet Banking, par SMS ou ATM, entre autres. Afin de faciliter le remboursement du surplus d’impôts payé courant 2014, la MRA encourage les contribuables à lui communiquer leur numéro de compte en banque.
Exceptionnellement, ceux choisissant de soumettre à la fois leur déclaration et payer leurs impôts par voie électronique auront jusqu’au 15 avril minuit pour le faire. Passés ces deux délais, tout retardataire sera passible d’une amende et des intérêts sur le montant dû.