À la dernière échéance de l’exercice 2014 de déclaration d’impôts sur les revenus, la Mauritius Revenue Authority (MRA) a enregistré 123 000 formulaires reçus par voie électronique, soit 92 % du nombre reçu, indique un préposé de la MRA.
Au 15 avril à minuit, date limite pour soumettre sa fiche de déclaration d’impôts, la MRA avait reçu 133 000 formulaires dont 10 000 manuels. Sur les 125 000 formulaires attendus par voie électronique, le bureau du fisc en a reçu 123 000 et se dit satisfait de l’exercice. « L’année dernière on avait fait une très bonne performance avec 90 % de formulaires reçus par voie électronique et cette année, nous avons progressé », fait ressortir notre interlocuteur qui précise qu’il est normal que des personnes continuent à soumettre manuellement. Il indique qu’il y aura certainement des contribuables qui continueront à soumettre leur déclaration et à payer le montant dû de même que les pénalités et les intérêts qui sont applicables jusqu’à la fin de l’année. Il prend l’exemple de 2013, où le bureau du fisc avait officiellement terminé l’exercice le 15 avril avec 110 000 formulaires reçus pour terminer avec 117 000 au 31 décembre 2013. Les retardataires doivent s’acquitter d’une amende fixe de 5 % sur le montant à être payé et un intérêt de 1 % par mois sur ce même montant à payer. Au deuxième mois de retard, le pourcentage d’intérêt passe à 2 % et ainsi de suite. Ceux qui ne soumettent aucun formulaire de déclaration d’impôts ont des pénalités de Rs 2 000 par mois jusqu’à un maximum de Rs 20 000 à payer. L’exercice 2014 avait commencé le 25 février dernier avec deux échéances : la première le 1er avril qui concernait ceux qui effectuaient le paiement par cash ou chèque et optaient pour la soumission manuelle ou électronique ; la deuxième, le 15 avril, réservée uniquement à deux qui effectuaient les deux transactions par voie électronique. Le bureau du fisc a déjà commencé le remboursement aux personnes ayant payé plus d’impôts qu’elles ne devaient. La MRA a jusqu’à une période maximum de trois mois à partir de la date de soumission du formulaire d’impôt par le contribuable pour le rembourser. Passé ce délai, elle doit s’acquitter des intérêts dus selon le taux bancaire en vigueur, précise le préposé de la MRA. L’exercice 2014 avait aussi innové en rendant plus simple la déclaration des revenus surtout à l’intention de ceux qui perçoivent des revenus autres que leur unique salaire. Ils pouvaient rajouter sur le même formulaire les autres montants. Le système était aussi accessible à toutes interfaces électroniques cette année, permettant à ceux qui ont des smartphones ou des tablettes d’y accéder sans souci. Par ailleurs, tous ceux ayant soumis leur formulaire par voie électronique sont admissibles à un tirage au sort qui aura lieu le 30 avril. Le premier prix est de Rs 50 000 ; 2e prix, Rs 25 000 ; 3e prix, Rs 15 000 ; 4e au 10e prix, Rs 10 000 ; 11e au 20e prix, Rs 5 000.