L’on pourrait presque parler de « Remake » dans le cas de figure de la Government Printing. Les deux syndicats – Government Printing Workers’ Union et Government Services Employees Association – ont mis leurs différends de côté et conjugué leurs forces. Le nouveau comité conjoint institué à cet effet a d’ores et déjà dressé sa liste de priorités sur laquelle figurent les points cruciaux que le PRB devraient prendre en considération pour le rapport 2013 et une réadministration de l’Imprimerie du Gouvernement.
Depuis le début de l’année, les consultations régulières entre les principales têtes pensantes des deux blocs syndicaux confirmaient la tendance depuis l’année dernière vers une éventuelle unification.
« Depuis plusieurs années, nous étions à couteaux tirés… Pour l’intérêt des employés de l’Imprimerie du Gouvernement, nous avons décidé de mettre en commun nos forces. La situation n’était pas logique, d’autant que nous sommes des collègues, surtout des amis », a soutenu Richard Laverdure, président de la Government Services Employees Association (GSEA) Printing Branch et anciennement président du Government Printing Workers’ Union (GPWU). La composition du nouveau comité conjoint voit Nasrat Russun s’approprier le titre de chairman, Richard Laverdure officiant comme Vice-Chairman, Sadj Djaad Russun comme secrétaire et Joseph Laverdure assistant secrétaire.
Le comité fraîchement institué a déjà du pain sur la planche et a établi ses priorités syndicales. Ses premières préoccupations se portent sur la mauvaise gestion de la Government Printing. Selon la nouvelle équipe, le management n’a toujours pas finalisé les « minutes of proceedings » du Department Whitley Council tenu en 2009, en raison du transfert de l’officier, qui avait pris note, à un autre ministère. Le comité allègue d’autre part que la Government Printing aurait présenté une requête à la Public Service Commission pour une délégation de pouvoirs en vue de sélectionner les officiers pour l’Acting Appointment / Assignment of Duties sans consultations avec les syndicats.
Selon le comité, les employés seraient aussi confrontés aux transferts punitifs ; lacunes quant au servicing sur les machines ; des certificats non remis après les examens en 2007 ; 60 postes vacants de plusieurs grades non remplis. L’intervention du Prime Minister’s Office est réclamée dans les plus meilleurs délais. « Le bureau du Premier ministre a un rôle très important à jouer en tant que “parent ministry”. Le PMO doit jouer son rôle de chien de garde », explique Richard Laverdure.
Le rapport du PRB de 2013 constitue l’autre priorité de la GSEA Printing Branch et du GPWU. En top de la liste, l’on retrouve l’alignement du Top Salary de Machine Minder / Senior Machine Minders (Press & Bindery) aux autres grades de la chaîne de production. Le comité s’attend aussi que le PRB permette aux printing assistant / senior printing assistant avec au moins sept ans d’expérience et détenteurs du NTC 3 en imprimerie, d’être promus respectivement au poste de Machine Minder / Senior Machine Minders. L’état-major propose que les grades de Phototype-Setting Operator et de Plate-making / Finishing Operator ne soient pas fusionnés, compte tenu que ce sont des employés de différentes catégories.
D’autres conditions spécifiques ont également été proposées et  s’établissent comme suit : restructuration des cadres du management pour une meilleure gestion ; les employés au-dessus de 55 ans accèdent au « qualification bar » ; revoir l’âge de la retraite des employés ; révision des méthodes de paiement du « travelling » ; allocations impayées depuis l’introduction du « roster system » ; allocation pour la maintenance des machines ; allocation pour un logement et des facilités de prêts.