Grand Baie La Croisette, d’une superficie de 50 000 m2, a ouvert ses portes aujourd’hui. Le centre commercial regroupe quelque 110 enseignes dont 25 points de restauration. Le projet a nécessité des investissements de Rs 2 milliards et devrait générer environ 1 000 emplois dont 800 directs.
Le centre commercial Grand Baie La Croisette a ouvert ses portes ce matin avec des pétarades comme le veut la tradition mauricienne. Selon la responsable de communication de Grand Baie La Croisette, Corinne Robert, les travaux ont terminé dans les temps mais il reste toutefois quelques touches à faire.
« C’est un concept unique dans tout l’océan Indien, regroupant plusieurs pôles d’activités », a souligné Corinne Robert. Grand Baie La Croisette dispose d’une superficie de 50 000 m2, avec des espaces sportifs, cinq salles de cinéma, des résidences, des bureaux, sous plus de 110 enseignes. Quelque Rs 2 milliards y ont été investies. « Il faut savoir que l’investissement est 100 % mauricien », a souligné la responsable de communication. Environ 700 personnes ont travaillé sur le chantier afin de pouvoir respecter les délais. Le nouveau centre commercial devrait générer plus de 1 000 emplois, dont 800 directs.
Le Food Court a été baptisé « Ratatouille » (ndlr : plat français niçois) avec une dizaine de points de restauration. Il y a toutefois 25 restaurants dans le centre Grand Baie La Croisette. « Il y a par exemple le Wine Connection qui est comme un bistrot français », a expliqué Corinne Robert.
L’immense esplanade de 5 000 m2 accueillera des animations les jeudis et dimanches soirs et pendant les périodes festives. « Nous avons un calendrier bien établi », a précisé la chargée de communication, laissant deviner que quelque chose se trame pour la fête Divali. « Nous encourageons donc les Mauriciens à venir nous rendre visite », a soutenu Corinne Robert, précisant que Grand Baie La Croisette n’est pas qu’un espace commercial.
Le directeur d’Intermart à Ébène a décidé de s’installer également à Grand-Baie. Ignace Lam confie au Mauricien que le supermarché fait 3 500 m2 soit légèrement plus grand que celui d’Ébène. « Pendant ces 15 dernières années, il y a eu beaucoup de développement dans cette région et le marché est assez grand pour accueillir un autre hypermarché… Nous voulons donner le choix aux consommateurs du Nord », nous a-t-il dit.