Rénovée et opérationnelle depuis un mois, la fontaine de Curepipe, se trouvant devant l’Hôtel de ville, a été inaugurée vendredi dernier, en présence du maire de la ville, Mario Bienvenu, du député de la circonscription et ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen, du ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, et de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine, M. Li Li.
Lors de son discours, le maire de Curepipe a indiqué que Rs185,8 millions ont été investies en infrastructures à Curepipe depuis 2013. “À Curepipe, nous sommes committed to action”, a-t-il dit. Mario Bienvenu a aussi, pour l’occasion, adressé ses remerciements au député et leader du MMSD Éric Guimbeau. “C’est grâce à son intermédiaire qu’on arrive à faire avancer nos projets tels que le forum et l’Hôtel de ville.” Dans un lapsus qui n’a pas manqué d’amuser son auditoire, le maire de Curepipe a confondu les prénoms du Premier ministre et du leader de l’opposition, rebaptisant le premier “Pravind Ramgoolam”. Notons l’absence des conseillers du MMM à l’inauguration de la fontaine municipale de la ville lumière.
Michael Sik Yuen, ancien maire et député de Curepipe, a souligné le soutien des députés et du gouvernement à la rénovation de l’Hôtel de ville, “pour qu’à l’avenir on en ait un digne de ce nom”. “On va faire tout notre possible pour plus de projets à Curepipe, surtout l’Hôtel de ville C’est très urgent !”
La Curepipe-Meixan Friendship Fountain est une des trois rares fontaines en opérations à Maurice, a souligné Hervé Aimée lors de son discours. À savoir que le coût total de la rénovation de la fontaine, qui aura duré environ six mois, s’élève à Rs 2,3 M, dont une contribution de Rs 1,2 M du local government, Rs 800 000 de Meixan, ville de Chine jumelée avec Curepipe, et Rs 300 000 venant des fonds municipaux.
Par ailleurs, Hervé Aimée a vivement félicité le conseil municipal. “La ville de Curepipe fait honneur à l’administration régionale”, rappelant toutefois aux conseillers que “malgré que nous soyons dans un tournant politique actuellement, vous êtes élus pour être au service des citoyens de cette ville, toute votre attention doit être dirigée vers cela”. Le ministre des Collectivités locales a également procédé au dévoilement d’une plaque commémorative. L’ambassadeur de Chine a pour sa part félicité “ce développement de jumelage” entre Meixan et Curepipe.