Dans la soirée de jeudi, et dans un intervalle de 15 minutes, deux personnes ont connu une fin tragique avec comme origine des incendies. Le corps carbonisé d’un vigile de 48 ans a été retrouvé à Trou-d’Eau-Douce alors qu’une femme de 28 ans a succombé à ses brûlures sur son lit d’hôpital.
C’est aux alentours de 21 h 15, jeudi, que le corps de Viren Ganess Solien, 48 ans, habitant Gandhi Road, Lallmatie, a été découvert près d’un entrepôt détruit par le feu sur un chantier de construction. Les informations disponibles indiquent qu’il était employé comme vigile sur ce chantier situé à Montée Bastille, Trou-d’Eau-Douce. La police a ouvert une enquête pour établir l’origine de cet incendie.
Par ailleurs, l’enquête policière confirme que la mort d’Anja Cousinery, 28 ans, habitant Contour Prune, Choisy, est purement accidentelle. Dans ses explications à la police, avant son décès, elle a soutenu que le vendredi 23 novembre ses vêtements ont accidentellement pris feu quand un morceau de tissu imbibé d’alcool a été incendié par la cigarette qu’elle fumait. Elle devait ensuite essuyer de graves brûlures avant d’être admise à la ICU Burns Unit du Princess Margaret Orthopaedic Centre. La jeune femme devait rendre l’âme à 21 h 30 jeudi soir.