Les trois anciens ministres du Ptr Devanand Rittoo, Rajesh Jeetah et Cader Sayed-Hossen ainsi que cinq autres activistes du parti devront comparaître le 3 novembre devant la cour de district de Port-Louis. Ils répondent des charges de “taking part in an unlawful assembly” et “obstruction of road”. Ils avaient été arrêtés devant les Casernes en attendant l’arrivée de leur leader, Navin Ramgoolam. La police avait, lors de la dernière audience, informé la cour que l’enquête a été bouclée et que le dossier a été envoyé au bureau du DPP, qui devra décider de la marche à suivre. Une charge de “assault against an agent of the civil authority” a aussi été retenue contre l’ex-ministre de la Jeunesse Devanand Rittoo. Un policier affecté à la CID de Port-Louis avait en effet consigné une déposition contre Devanand Rittoo, qu’il accuse de l’avoir agressé avec un blouson lors des échauffourées. Outre les quatre anciens ministres, les autres accusés, des sympathisants du parti travailliste, sont Cassam Dhuny, Ramnarain Madhukar, Antonio Ramasawmy et Ali Dhoorundhur.