L’enquête policière sur les graves incidents survenus dans la région de Chebel jeudi dernier, avec un exercice de “Stop and Search” mené par l’Emergency Response Service ayant failli tourner au drame, a connu des développements ce matin. Jean-Michel Cedric Moolee, 33 ans, le deuxième suspect se trouvant sur la moto soupçonnée de transporter une certaine quantité de gandia, a en effet été appréhendé. D’autre part, cette enquête est désormais sous la responsabilité du Central Criminal Investigation Department (CCID) en raison de la nature de cette affaire, un des policiers de service blessant par balle un des suspects qui tentait de prendre la fuite et qui faisait preuve d’agressivité.
Les recoupements d’informations effectués auprès des sources proches des enquêteurs tendent à confirmer que le dénommé Jean-Michel Cedric Moolee, âgé d’une trentaine d’années et habitant Chebel, a été appréhendé ce matin alors qu’il était sorti déposer son enfant à l’école. Ce suspect avait été mis sous étroite surveillance policière après avoir agressé deux constables lors d’un simple exercice de “Stop and Search” mené par l’Emergency Response Service sur la route de Gros-Cailloux jeudi dernier. Après cette opération de la Criminal Investigation Division de la Western Division ce matin, Jean-Michel Cedric Moolee a été embarqué au Central CID, aux Casernes centrales, pour les procédures dans le cadre de l’enquête avant d’être interrogé.
Étant fugitif depuis les graves incidents de la semaine dernière, cet habitant de Chebel devrait comparaître devant le tribunal dans la journée d’aujourd’hui pour son inculpation provisoire, sachant que la police compte objecter à sa remise en liberté sous caution. Cependant, à la mi-journée, le prévenu était toujours aux Casernes centrales et aucune indication n’était disponible concernant l’heure de son passage en Cour. L’autre élément nouveau en ce début de semaine est que confirmation a été obtenue à l’effet que le CCID a pris le relais dans cette enquête. L’une des raisons avancées par des hommes du CCID est que l’enquête est de nature « sensible », un policier ayant fait usage de son arme à feu dans cette affaire, blessant ainsi un des suspects en fuite.
L’arrestation de ce matin porte à trois le nombre de suspects appréhendés dans le cadre de cette affaire. En premier lieu, Swaley Simanarain, 26 ans, habitant Chebel, est sous surveillance policière aux soins intensifs après avoir été blessé par balle lors de ces incidents. Cet individu était à la commande de la moto suspecte, immatriculée 3994 K, quand deux constables affectés à l’Emergency Response Service, sur la route principale de Gros-Cailloux, devaient lui demander de s’arrêter pour un simple contrôle de routine. Mais le motocycliste devait poursuivre sa route avant d’être rattrapé à hauteur de la Chebel Branch Road par les deux policiers. La situation a très vite dégénéré au moment où une certaine quantité de gandia a été retrouvée sur les deux hommes.
Par la suite, les deux suspects devaient agresser les policiers à coup de casques et un d’entre eux s’est même emparé d’un couteau pour blesser un officier. C’est à cet instant que des coups de feu ont été tirés. Au cours d’une opération policière musclée dans l’après-midi de jeudi dans la région de Chebel, en vue d’appréhender le fugitif Jean-Michel Cedric Moolee, un habitant de la région a également été arrêté pour s’être opposé à une descente policière. Cet individu n’est autre que Mike Jocelyn, 38 ans, un ancien joueur de football qui est passé par plusieurs clubs de l’élite mauricienne. L’enquête se poursuit.