L’enquête sur les incidents de dimanche soir à Cité-Briqueterie et aux abords du poste de police d’Abercrombie devrait franchir une nouvelle étape aujourd’hui. Le suspect, Donovan Lascarie, accusé d’avoir entre autres agressé sa compagne et deux policiers, devra consigner son statement en présence de son homme de loi.
En fin de matinée, la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Nord, menée par le Chef-Inspecteur Hossenbaccus, était toujours en attente de l’avocat du jeune homme en vue de démarrer ce volet de l’enquête policière. Louis Jordan Donovan Lascarie, un tailleur de pierre habitant Cité-Briqueterie, devra ainsi revenir sur les événements de dimanche et fournir des explications à la police pour ses actes allégués. Les enquêteurs confronteront le suspect aux dires de sa mère selon lesquels celui-ci « est possédé par un esprit ». « Mo garson ena enn saint lor li. Li finne manzé ek bwar enn bann zafer ki pa alé avec sa ! Se pou sa raison-là ki li finn vine inkontrolab », aurait-elle soutenu à la police pour justifier les débordements de dimanche soir.
Suite à ces événements,  Donovan Lascarie a comparu devant le tribunal de Port-Louis où trois charges provisoires ont été retenues contre lui relatives à des coups et blessures infligés à des officiers de police, l’agression sur sa compagne et aux dégâts causés à des équipements dans le poste de police d’Abercrombie. Le prévenu a été reconduit en détention policière hier après son passage devant le tribunal. De son côté, sa mère, qui fut appréhendé dans un premier temps dimanche soir, a été relâchée par la police.
Les recoupements d’informations effectués dans la matinée indiquent que tôt ou tard les hommes de la CID se lanceront sur la piste d’une femme qui a tenté, dimanche soir, devant le poste de police, d’inciter une foule de 50 personnes à commettre des actes de violence en faisant des provocations à outrance. Rappelons que dimanche soir le poste de police d’Abercrombie a reçu un appel à l’effet que le dénommé Donovan Lascarie passait sa compagne à tabac. Deux policiers devaient se rendre sur les lieux pour confirmer ces informations mais ils furent attaqués à leur tour. Embarqué au poste de police, Donovan Lascarie s’est une nouvelle fois emporté et a endommagé des équipements se trouvant dans les locaux de la police. L’enquête se poursuit.