L’enquête sur les incidents survenus dans la nuit de jeudi à vendredi à Cité-Martial a connu hier des développements importants avec l’interrogatoire de trois suspects. La Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord a arrêté Mamode Syed et ses deux fils, Sabir et Azam. Les trois hommes ont comparu dans l’après-midi devant la cour de district de Port-Louis Nord sous une charge provisoire d’« attempt at manslaughter ».
Une escouade a été constituée la semaine dernière pour retrouver ceux impliqués dans les incidents sur fond de problème conjugal chez la famille Abdoolakhan et ayant fait pas moins de dix blessés, dont l’inspecteur Deehoo affecté à la Division Support Unit et un journaliste. Les recherches n’avaient rien donné jusqu’à hier où trois suspects – Mamode Syed et ses deux fils Sabir et Azam – ont été appréhendés.
La Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord a interrogé hier les trois membres de la famille Syed sur les déroulements du rixe qui avait mis Cité-Martial sous haute tension en fin de semaine. Ils ont également comparu dans l’après-midi devant la cour de district de Port-Louis Nord sous une charge provisoire d’« attempt at manslaughter ». La police a objecté à leur remise en liberté. Ils sont représentés par Me Dick Ng Sui Wa.
L’enquête se poursuit sous la supervision de l’assistant commissaire de police Dip. Moosafat Aktar Said (37 ans), un des blessés, est par ailleurs toujours admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital du Nord.