Le Hennessy Park Hotel, Ébène, accueille à partir de mercredi une conférence de deux jours sur l’accès des personnes avec un handicap à l’emploi. Cette conférence, une initiative conjointe du ministère de la Sécurité sociale et du Haut Commissariat de la Grande-Bretagne à Maurice, a pour thème « Access to Employment : A Legitimate Right for Persons with Disabilities ».
« Cette conférence de deux jours, organisée conjointement par le ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale et le Training and Employment of Disabled Persons Board (TEDPB), en collaboration avec le Haut Commissariat de la Grande-Bretagne à Maurice, va nous permettre de nous familiariser d’une part avec le model britannique pour le placement des personnes handicapées comme cela se pratique couramment en Grande Bretagne et d’autre part avec leur expérience et capacités à promouvoir l’emploi des handicapés dans divers secteurs », a expliqué la ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité, Sheila Bappoo, en présence, entre autres, du Haut Commissaire britannique à Maurice, Nick Leake, de Sharon Taylor, Deputy British High Commissionner à Maurice et de Beth Carruthers, directrice générale de Employment Services, Remploy U.K.
« À travers cette conférence, nous souhaitons motiver les employeurs mauriciens du secteur privé et des corps para-étatiques à recruter davantage de personnes avec handicap. Nous voulons aussi utiliser cette occasion pour les sensibiliser à créer davantage de possibilités d’emploi pour les handicapés et à le faire parce que c’est le droit d’une personne handicapé de pouvoir accéder à un emploi. Les employeurs doivent par conséquent se familiariser avec la TEDPB Act concernant l’employabilité des handicapés », a poursuivi la ministre. Elle a exhorté à un changement des mentalités de la part des employeurs par rapport à l’employabilité des handicapés.
Selon Sheila Bappoo, le gouvernement a une obligations sur le plan local et international de promouvoir l’employabilité des handicapés. « Sur le plan local, comme un “caring government” nous avons mis l’accès à l’emploi pour les handicapés comme une priorité ; sur le plan international l’État mauricien a signé et ratifié l’United Nations Convention on the Rights of Persons with Disabilities », a-t-elle expliqué.
La ministre a ensuite énuméré les efforts de son ministère pour promouvoir la cause des handicapés à la formation, à l’éducation et à l’emploi. « Notre base de données sur les handicapés contient environ 8 000 entrées. Selon les chiffres disponibles, quelque 600 personnes handicapées ont été formées depuis 2005 et 484 ont eu accès à un emploi. Depuis que la TEDPB Act a été amendée en juillet 2012, 33 handicapés ont trouvé un emploi. En outre, 15 diplômés handicapés ont été recruté sur le Service to Mauritius Programme, le programme de placement pour les diplômés comme annoncé dans le dernier Budget », a-t-elle élaboré.
De son côté, le Haut Commissaire britannique à Maurice, Nick Leake, s’est félicité de sa collaboration avec le ministère de la Sécurité sociale. « Nous avons certes une très longue histoire de l’accès à l’emploi pour tous et nous sommes heureux de pouvoir partager cette expérience avec les Mauriciens », a-t-il affirmé. « Avoir un accès égal à l’emploi est extrêmement important pour tous les Anglais », a-t-il ajouté.
La directrice générale de l’Employment Services, Remploy U.K. Beth Carruthers, a expliqué que son organisation soutient plus de 35 000 handicapés par an à bénéficier à un accès égal à un emploi en travaillant avec plus de 300 employeurs. Beth Carruthers sera une des animatrices de cette conférence, avec sa collègue Kristina Hussey, Regional Operations Manager de Remploy U.K.