« C’est un manque de respect », a lancé Paul Bérenger, qui réagissait ce matin sur la motion du Premier ministre, Pravind Jugnauth, en vue d’intégrer l’archipel des Chagos, dont Diego Garcia, à une des circonscriptions de l’île. C’était lors de la conférence de presse des mauves au Hennessy Park Hotel.

Il trouve “dommage » que «  le Premier ministre n’a même pas consulté les Chagossiens avant de venir avec cette motion ».

De plus, il ajoute que hier son parti a appris que le Groupe Refugié Chagos avait une proposition différente de celle de Pravind Jugnauth. « La balle est dans le camp de l’Electional Boundary Commission », a-t-il soutenu.

Commentant au passage le Political Financing Bill, il dit constater qu’il y a eu une forte unanimité pour la mise sur pied d’un Select Committee. Toutefois il reste sur sa position et est d’avis que c’est un calcul politique, dont “le but caché c’est de ne pas obtenir les trois quarts comme dans le cas de la réforme électorale ».