Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Etienne Sinatambou, qui intervenait ce matin dans le cadre de l’India-Mauritius Global Partnership Forum organisé à l’hôtel Intercontinental, a annoncé que toutes les mesures sont prises afin d’aménager les infrastructures appropriées en vue de permettre une communication ultrarapide.
C’est ainsi qu’il a annoncé l’installation prochaine d’un troisième câble de fibre optique sous-marin. De plus, l’installation d’un réseau de communication de fibre optique sera complétée à travers l’île d’ici l’année prochaine. De plus, une connectivité internet de 100 mbps est déjà disponible dans plusieurs régions de l’île.
Par ailleurs, le ministre a rappelé que la Cybercité d’Ébène accueille déjà plusieurs compagnies spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication et dans l’outsourcing. Le bâtiment abritant les entreprises de haute technologie à Rose-Belle sera complété à la fin de l’année.
Etienne Sinatambou a précisé que le secteur des TIC reste le troisième pilier de l’économie mauricienne avec une contribution de 5,6% du Produit intérieur brut. Et d’indiquer, par ailleurs, que la souscription internet par 100 habitants est passée à 66,6.  La pénétration de l’internet dans les ménages a atteint le taux de 52% et le ‘mobidensity »  le taux de pénétration des mobiles, a atteint le niveau de 140%. Ce qui signifie que de nombreuses personnes sont équipées de plusieurs cellulaires.
Le ministre des TCI  a expliqué que son ministère a mis en place une stratégie concernant le développement des technologies pointues et émergentes, notamment la nanotechnologie et le « Internet of Things ».