Un protocole d’accord a été signé hier entre la Commission de l’océan Indien (COI) et le Centre de Coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), basé à La Réunion. Cet accord permettra le renforcement de la recherche en Indianocéanie, en créant une plateforme commune COI/CIRAD/Préfecture de La Réunion/Région Réunion notamment sur les axes suivants : santé animale et humaine, biodiversité et santé végétale ou encore systèmes agroalimentaires.
La constitution d’une plateforme régionale de recherche agronomique en Indianocéanie fait suite à la décision prise par la COI en avril 2014 de renforcer la compétitivité de nos îles. « Le CIRAD est déjà très présent en Indianocéanie : la Direction Régionale Réunion/océan Indien est le deuxième plus important dispositif du CIRAD à travers le monde », a rappelé Gilles Mandret, directeur régional Réunion-océan Indien du CIRAD. « L’accord-cadre signé aujourd’hui place le partenariat au coeur de la plateforme régionale ainsi créée : il le considère non plus comme un moyen mais comme une finalité au service de la recherche. L’engagement du CIRAD sur les six prochaines années, en appui à la COI, est très important puisqu’il va mobiliser près de 90 millions d’euros de ses ressources, à partir de ses dispositifs de La Réunion et de Madagascar ainsi que d’importants financements européens et de la Région Réunion. L’accord-cadre signé aujourd’hui concrétise l’appui à l’axe prioritaire de la COI sur la sécurité alimentaire », a-t-il précisé.
Le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l’Estrac, s’est félicité de la signature de cet accord de coopération et a réitéré l’engagement de la Commission de l’océan Indien à oeuvrer en étroite collaboration avec la PReRAD à travers ses projets sur la biodiversité, la veille sanitaire, la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables. La prochaine réunion des bailleurs de fonds qui aura lieu à Madagascar sur la sécurité alimentaire sera la première illustration de la coopération CIRAD/COI ainsi mise en oeuvre à travers la PReRAD.
La seconde étape de la constitution du pôle COI Recherche-Education sera la signature d’un accord de principe avec l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), prévue au deuxième semestre 2014 avec pour objectif de créer ensemble un Grand Observatoire de l’océan Indien.
L’objectif final étant de créer un pôle d’excellence Recherche-Education réunissant l’ensemble des partenaires de nos îles. Cette création sera fonction des financements obtenus, notamment du FED et du FEDER.