• Deux autres stations-service s’ouvriront bientôt avec également un projet d’une unité de production du biogaz en gestation

IndianOil (Mauritius) a ouvert sa 25e station-service hier après-midi. Située à Solitude, celle-ci sera ouverte 24/24h et offrira des services innovants. Cette ouverture n’est pas la seule dans cette partie du Nord du pays, puisque deux autres stations-service ouvriront très bientôt leurs portes, soit l’une à The Vale et une autre à Triolet.

Cette annonce a été faite par le directeur général d’IndianOil Mauritius, Sanjay Parashar, lors du lancement de la station-service à Solitude. Le but d’aiguiser la présence de cette compagnie est de répondre aux besoins de la masse, mais aussi de ceux qui ont été privés de telles facilités dans le passé. « Nous ouvrirons très bientôt deux stations-service. L’une sur l’autoroute à The Vale et une autre à Triolet. Elles seront bientôt terminées et nous arriverons à 27 stations-service dans le pays. Ces deux stations-service renforceront notre présence. Notre stratégie était d’aller dans de petites régions, mais désormais nous voulons nous établir dans des régions plus élargies », explique-t-il au Mauricien à l’issue de la cérémonie. Concédant que les stations-service sont plus présentes dans les villages que les villes, la raison, pour lui, était de « servir les villageois avant ». Il ajoute : « Ceux qui sont privés des facilités de stations-service sont ceux qui doivent être les premiers servis. Nous avons voulu être dans tous les villages et dans le cœur de ses habitants. »

Étant donné des assises solides de la compagnie à travers le monde, IndianOil (Mauritius) continue ses investissements à Maurice. Selon Sanjay Parashar, près de Rs 500 millions ont été investies pour améliorer les infrastructures, consolider le développement, construire de nouvelles stations-service et mieux servir la population à travers de nouvelles facilités. Répondant à la question sur la qualité du carburant à Maurice, pointée du doigt par beaucoup, le directeur général soutient que la compagnie IndianOil possède déjà un système de vérification des produits pétroliers. « Nous avons nos laboratoires où nous vérifions les produits. Nous nous engageons à offrir la qualité », dit-il, faisant ressortir que chaque produit pétrolier est obtenu à travers un tuyau spécialement dédié. « De ce fait, les produits ne sont pas mélangés », dit-il. Il fait aussi ressortir qu’IndianOil « n’ajoute rien dans ses produits par rapport à d’autres compagnies ».

Pour le directeur général, la compagnie a eu « du succès » depuis son lancement à Maurice en 2004. L’un des facteurs de cette réussite, dit-il, est le service à la population. « Nous sommes là pour servir les gens et nous essayons de comprendre ce dont ils ont besoin », précise-t-il. L’orientation des clients, poursuit-il, est essentielle pour réussir sur le marché local. « De plus, le lien entre Maurice et l’Inde est aussi un élément qui favorise cette réussite », dit-il.

Même dans les moments difficiles, il avance que IndianOil a toujours été aux côtés de la nation. Par ailleurs, il se réjouit que la compagnie ait été un Game Changer dans la mesure où elle a construit « des stations-service bien éclairées par rapport aux autres » lorsqu’elle est venue à Maurice.

Lors de cette inauguration, le haut-commissaire de l’Inde à Maurice, Tanmaya Lal, s’est réjoui de la réussite d’IndianOil Mauritius et des liens étroits entre Maurice et l’Inde. Brossant un tableau sur l’étendue d’IndianOil en Inde, il avance que l’entreprise est aussi présente dans plusieurs pays au monde, dont aux États-Unis et en Bangladesh. Présent également pour cette cérémonie, le président d’IndianOil Mauritius, Gurmeet Singh, a parlé sur l’éventualité de produire de l’énergie à travers la bagasse comme cela se fait en Inde. Prenant l’exemple de l’Inde, où le biogaz est fabriqué par la bagasse, il constate que ce potentiel est aussi présent à Maurice. Il annonce d’ailleurs qu’IndianOil se penchera sur la mise en place d’une unité dans la production du biogaz à Maurice tout comme d’autres unités pétrochimiques à Maurice. La station-service de Solitude sera gérée par Riaz Nurmahomed.