Le taux d’inflation annuelle à fin juin 2013 s’élevait à 3,6 % par rapport à 5,1 % en juin 2012. Si l’on exclut les boissons alcoolisées et le tabac de l’indice des prix à la consommation (CPI), le taux d’inflation annuel en juin 2013 serait ramené à 2,5 % contre 3,7 % pour l’année précédente.
Ces données sont publiées ce matin par Statistics Mauritius dans son dernier relevé sur l’évolution du CPI pendant le deuxième trimestre de 2013. L’indice des prix, qui s’établissait à 103,4 points en avril, avait baissé de 0,1 point en mai suivant avant d’augmenter de 0,1 point également le mois suivant. Statistics Mauritius a noté certains changements au niveau des sous-indices pour les différentes catégories de produits et services.
Pour ce qui est des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, le sous-indice a progressé de 0,2 % suite à la majoration des prix des légumes et des fruits, hausse atténuée en partie par la baisse des prix du riz et du poisson. Statistics Mauritius a également noté un repli de 0,5 % du sous-indice pour la catégorie Logement/eau/électricité/gaz, expliqué notamment par la réduction du taux d’intérêt sur le prêt logement. Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, une augmentation de 0,3 % est constatée dans le sillage de la révision à la hausse des prix des repas.
Statistics Mauritius fait état d’une légère majoration des prix des téléphones portables et des plantes médicinales au cours du deuxième trimestre 2013 mais rapporte également une baisse des prix du prêt-à-porter et de certains produits de soins personnels.
Pour le premier trimestre 2013, le CPI avait enregistré une hausse de 2,5 points (+1,9 %), expliquée par la montée des prix des produits alimentaires (légumes, viande, riz, lait, entre autres), des boissons alcoolisées, des vêtements, de l’essence et du diesel, des frais de leçons particulières et des repas dans les restaurants. Ce même trimestre avait aussi été marqué par une réduction du prix du billet d’avion.