Le taux d’inflation maintient sa courbe descendante après la nouvelle baisse notée au niveau de l’indice des prix à la consommation (CPI) pour le mois d’octobre 2014. Selon Statistics Mauritius, le CPI s’élevait à 105,9 points à la fin du mois écoulé, comparativement à 106,5 points fin septembre 2014 et 103,9 points en octobre 2013. Ce recul du CPI a été occasionné en grande partie par la réduction des prix des légumes (- 0,6 point). On a également noté une réduction des prix d’autres produits alimentaires (- 0,1 point) mitigée par une légère augmentation des prix des véhicules (+ 0,1 point).
Le taux d’inflation maintient sa courbe descendante après la nouvelle baisse notée au niveau de l’indice des prix à la consommation (CPI) pour le mois d’octobre 2014. Selon Statistics Mauritius, le CPI s’élevait à 105,9 points à la fin du mois écoulé, comparativement à 106,5 points fin septembre 2014 et 103,9 points en octobre 2013. Ce recul du CPI a été occasionné en grande partie par la réduction des prix des légumes (- 0,6 point). On a également noté une réduction des prix d’autres produits alimentaires (- 0,1 point) mitigée par une légère augmentation des prix des véhicules (+ 0,1 point).
Les données de Statistics Mauritius concernant l’évolution des sous-indices sectoriels font voir une baisse de 2,3% concernant les « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » et de 0,3% pour d’autres catégories, dont les « produits d’habillement », la « communication » et la « restauration-hôtellerie ». Le sous-indice pour le « transport » a progressé de 0,5%.
La « headline inflation » (moyenne de 12 mois du CPI, comparée à celle des 12 mois précédents) s’élevait à 3,8% à fin octobre 2014, contre 3,9% à fin septembre 2014. Quant à la « year-on-year inflation » (le niveau du CPI pour un mois donné comparé à celui du mois correspondant de l’année précédente), elle a fortement chuté, se chiffrant à 1,9% pour le mois d’octobre 2014 par rapport à 2,9% en septembre dernier.
Statistics Mauritius a déjà indiqué dans une de ses précédentes éditions des « indicateurs socio-économiques » qu’elle anticipe un taux d’inflation (headline inflation) de 3,7% pour cette année. La Banque de Maurice (BoM) a annoncé, dans son rapport annuel 2013-2014, qu’elle prévoit un taux d’inflation inférieur à 4% en 2014.
Le dernier « Inflation Report » de la banque centrale rendu public il y a quelques jours fait état d’un repli marginal de l’inflation au cours du dernier trimestre 2014 et du premier trimestre 2015. « There are no inflationary pressures arising », soulignent les autorités bancaires. Cependant, on prévoit une remontée de l’inflation au cours des autres trimestres de 2015 en raison de facteurs saisonniers et exogènes.