L’Indice de Confiance des Consommateurs (ICC) est un des indicateurs clefs pour suivre le moral des consommateurs dans un pays. Cet indicateur permet de refléter la perception qu’ont les consommateurs du climat économique dans leur pays.  Le niveau de confiance ainsi mesuré influence la façon de consommer, notamment  la consommation de biens durables, de certains services, mais aussi le choix des produits de grandes consommations.
L’ICC à Maurice, mesuré par TNS Analysis depuis 2010, a enregistré pour le troisième trimestre 2013 une baisse significative avec un indice passant de 76 à 65 en un trimestre seulement. Sur les trois dernières années cet indice est passé de 100 à 65, soit une chute vertigineuse de 35 points. Globalement, sur le troisième trimestre les consommateurs ne sont pas confiants en ce qui concerne la situation économique et sociale du pays qui, selon eux, s’est nettement détérioré ces derniers temps. Le moral est au plus bas dans toutes les classes sociales, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Les catégories sociales les plus aisées (AB) qui avaient gardé un optimisme mesuré jusque là basculent vers les autres classes sociales dans leur pessimisme alors que la classe des travailleurs chez qui des frémissement de regain d’optimisme avait paru récemment plonge de nouveau vers la déprime. Dans cette grisaille généralisée, il y a toutefois un groupe qui résiste à cette baisse de morale drastique, ce sont les jeunes de 16 à 29 ans qui sont plus optimistes que toutes les autres tranches d’âge.